Aller au contenu principal

Matériel de transport
Bétaillères Bruneau : une nouvelle gamme relookée

La nouvelle gamme de bétaillères Bruneau sera présentée prochainement au Space. Elle est le résultat de l’investissement de l’entreprise dans de nouveaux moyens de production toujours plus modernes.

La société Bruneau va présenter prochainement au Space, près de Rennes en Ille-et-Vilaine, puis en octobre au Sommet de l’élevage, à Cournon dans le Puy-de-Dôme, sa nouvelle gamme de bétaillères qui a bénéficié de nombreuses améliorations pour l’éleveur et le bien-être de ses animaux.
« Chez Bruneau, nous sommes dans une amélioration continue, en permanence à l’écoute du terrain, éleveurs et concessionnaires. Cela nous permet de proposer aujourd’hui une nouvelle gamme qui sera présentée lors des salons d’automne », explique Aurélien Papillon, responsable commercial France de l’entreprise Bruneau située à Coulans-sur-Gée dans la Sarthe.
Pour commencer, les caisses des bétaillères ont subi un relooking qui améliore grandement leurs facilités de nettoyage et le bien-être des animaux durant les transports. Une esthétique plus moderne, qui reste importante dans l’acte d’achat des éleveurs et qui se traduit par des parties tôlées plus longues, assemblées par des soudures en continu sur les poteaux de caisses largement dimensionnés.

Facilité de nettoyage et bien-être animal

Les arceaux de dessus de caisse ont également bénéficié d’un relooking avec en premier lieu un changement de section, le tout fabriqué avec des formes plus arrondies permettant un meilleur vieillissement aux options de bâches de bétaillère. Les feux arrière ont également été repositionnés plus haut sur les caisses, limitant ainsi les risques de casse et de salissures, tout en améliorant leur longévité. Des options répétiteurs de feux restent toujours disponibles sur cette gamme. Mise à part la petite caisse de 3 mètres qui a été supprimée, les dimensions intérieures des caisses n’ont pas changé, allant de 4,60 m à 9,80 m. « Nous proposons plusieurs finitions de fond de caisse : le fond acier tôle larmée peinte, le fond en résine coulé, le fond alu tôle larmée posé sur plancher en bois traité classe 3 qui est une exclusivité Bruneau. Nous proposons également une gamme avec fond et côtés 100 % alu ».
Si la résine coulée a l’avantage d’absorber les bruits et de procurer une bonne adhérence pour les animaux, le fond alu apporte en plus une grande facilité et efficacité de nettoyage. C’est un aspect intéressant dans le cas d’achat en Cuma par exemple. « Aujourd’hui en tant que fabricant référent sur le marché des véhicules agricoles, nous nous préparons à la future norme routière freinage double ligne qui devra entrer dans nos productions au plus tard le 1er janvier 2025. L’entrée en vigueur de cette nouvelle norme permettra à l’entreprise de passer à l’aire européenne dès 2025 », ajoute Aurélien Papillon qui insiste sur le fait qu’il est très important de commencer à sensibiliser le monde agricole à ce gros changement. •

Des bétaillères à fond plat

Baptisée XRB FP (FPS pour les modèles à essieu arrière suiveur), la gamme de bétaillères Bruneau à fond plat se décline en trois longueurs de caisse de 7,10 ; 8,28 et 9,81 m. Montées sur essieu boggie, ces bétaillères dépourvues de passages de roue sont proposées au choix avec un fond en tôle larmée peinte, un fond aluminium avec remontée sur les côtés ou un fond et côtés en alu. Sur ces deux dernières versions, un plancher en contreplaqué marine de 18 mm d’épaisseur seconde le plancher en alu. Ces bétaillères disposent d’une porte latérale de 97 cm de large dotée d’un marchepied. Elles profitent de portes arrière renforcées offrant une ouverture de 1,80 m, d’une flèche réglable à trois positions sur les deux plus gros modèles, d’une béquille hydraulique et d’arceaux pouvant recevoir tout un choix de bâches. Elles sont pré-équipées de rails pour accueillir des cloisons coulissantes intérieures et des barrières coulissantes à l’extérieur. Ces bétaillères intègrent une barre anti-encastrement fixe et quatre bouchons de vidange (un dans chaque coin). Ajoutons que seuls les deux plus gros modèles accèdent à l’essieu suiveur. •
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Jean Puech d'Alissac.
"JA 76 aura le plaisir d'accueillir les Terres de Jim en 2025"

JA 76 a remporté il y a quelques semaines l'organisation des Terres de Jim 2025. Jean Puech revient sur la candidature du…

Une chasse aux œufs à la ferme du Chêne

Samedi 30 mars aura lieu une chasse aux œufs organisée par JA 76 à la ferme du Chêne à Allouville-Bellefosse.

Les opérations de communication sont lancées.
Rendez-vous les 1er et 2 juin au Comice de Forges-les-Eaux

Le Comice agricole a choisi le thème de la pollinisation pour sa 150e édition.

Opération de jugement des agneaux par Pascal Canterel et Pierre Gomont.
Un beau succès pour le Forum des races à viande

Le concours dit « de Rouen » a eu lieu le lundi 18 mars. De nombreux éleveurs bovins et cinq éleveurs ovins…

Clémence et son père Luc Poussier sont site pilote depuis juin 2022. Des échanges permanents entre ces éleveurs du Calvados et GEA Farm Technologies permettent d’améliorer la machine en continue.
Le Dairyfeed F4500 distribue des rations précises et régulières

De façon tout à fait autonome, le nouveau robot d’alimentation Dairyfeed F4500 charge, pèse, mélange et distribue l’aliment…

Un atelier de sophrologie animé par Myriam Seck a permis aux jeunes d’être sensibilisés aux techniques de relaxation dynamiques.
Prendre soin de son mental

Journée de sensibilisation MSA Haute-Normandie à la santé mentale auprès des jeunes du lycée agricole d'Yvetot.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole