Aller au contenu principal

3e édition de la Journée de l’agroécologie

Destiné à sensibiliser aux enjeux environnementaux et à développer des valeurs écocitoyennes auprès des jeunes en formation, ce rassemblement pédagogique et professionnel a attiré près de 500 visiteurs. 

Destiné à sensibiliser aux enjeux environnementaux et à développer des valeurs écocitoyennes auprès des jeunes en formation, ce rassemblement pédagogique et professionnel a attiré près de 500 visiteurs.
Chaque partenaire présent a proposé une démonstration ou/et des essais sur leurs travaux de recherche en matière d’agroécologie.
© Catherine Hennebert

Dans le cadre du programme ministériel “produire autrement”, les MFR de Tôtes, La Cerlangue, Buchy, Coqueréaumont et la Fédération des MFR de Seine-Maritime et de l’Eure ont organisé la 3e édition de la Journée de l’agroécologie. Près de 500 visiteurs sont venus à Fresnay-le-Long le 9 juin dernier, à l’occasion de cette journée. Cette année, la manifestation s’est déroulée au Gaec des Castors, sur l’exploitation de Benoît et Thibault Georges.

Découverte, échanges et innovation

« Il est important que les MFR contribuent à la valorisation des savoir-faire en matière d’agroécologie, d’innovations techniques et technologiques, à leur diffusion auprès des jeunes et des professionnels de l’agriculture, en particulier auprès des maîtres de stage et d’apprentissage. Les MFR veulent donner une image positive, créative et dynamique à travers ces innovations sur le territoire, sans opposer les modes de production », a expliqué Philippe Vasse, président de la Fédération des MFR de Seine-Maritime et de l’Eure.

Chaque partenaire, organisations agricoles et concessionnaires, a proposé une démonstration ou/et des essais sur leurs travaux de recherche en matière d’agroécologie. La nouveauté de cette édition a été la mise en avant de pratiques agroécologiques en matière d’élevage avec une conférence sur les médecines naturelles (voir article en page 10).

76 % des jeunes concernés par l’agroécologie

La Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (Dreets) a réalisé une enquête auprès de 184 jeunes en formation dans les MFR de Normandie. Ce travail entrepris avec les équipes pédagogiques consistait à avoir une vision de la représentation qu’ont ces jeunes de l’agroécologie. 76 % des jeunes interrogés se sentent concernés par l’agroécologie, 88 % d’entre eux pensent qu’elle a un effet positif sur le climat et 69 % qu’elle bénéficie à l’environnement et aux ressources naturelles. Pour la majorité des jeunes, l’agroécologie permet aux agriculteurs de diminuer les intrants (carburant, phytos, engrais) et pour les consommateurs d’avoir des produits alimentaires de meilleure qualité. Enfin, conservation des sols, respect de la vie du sol et protection des ressources sont les trois termes qui, pour les jeunes des MFR interrogés, définissent le mieux l’agroécologie. •

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Plus écologique, plus absorbante, souvent moins chère que la paille de blé, la litière en anas de lin, déjà bien répandue dans les élevages équins, remplace petit à petit la paille de blé dans les élevages bovins.
Anas de lin : une litière naturelle très en vogue en élevages bovins
Plus écologique, plus absorbante, souvent moins chère que la paille de blé, la litière en anas de lin, déjà bien répandue dans…
A Forges-les-Eaux, le week-end dernier, concours de races Prim'Holstein et Normandes et présentation des races allaitantes ont intéressé un public venu en nombre. Retour en images.
Comice agricole 76 : des éleveurs à l’honneur sous le regard d’un public conquis
À Forges-les-Eaux, le week-end dernier, concours de races Prim’Holstein et Normandes et présentation des races allaitantes ont…
Agroalimentaire : CQLP noue des partenariats avec Fleury Michon et une fromagerie

La marque des consommateurs C’est qui le patron?! (CQLP) certifiera bientôt deux « produits ingrédients …

Céréales : un effet ciseaux prix-charges à venir
Pour 2021-2022, le résultat courant moyen des céréaliers, avant MSA, est de 53 600 euros par unité de travail non salarié. Mais…
Fendt Ideal 7 : une moissonneuse qui tient ses promesses

« Plus de puissance, plus de débit, plus de confort », ce sont les mots de Fendt pour définir la gamme Ideal, lancée en 2017.…

Le 13 mai dernier était un grand jour pour Annabelle Deschamps : l’ouverture de “La cabane des Champs”,  sa boutique autonome de produits frais et locaux sur la commune d’Alvimare.
La Cabane des Champs met à l’honneur les produits locaux
Le 13 mai dernier était un grand jour pour Annabelle Deschamps : l’ouverture de “La Cabane des Champs”,  sa boutique autonome de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 288 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole