L'Union Agricole 20 novembre 2019 à 07h00 | Par Christophe Savoye et Laurence Geffroy

Concours de bovins : l'excellence avant tout.

Les organisateurs des concours d'animaux de boucherie des départements de Seine-Maritime et de l'Eure se sont retrouvés le 8 novembre dernier à Fauville-en-Caux (76).

Abonnez-vous Imprimer
Les organisateurs des concours d'animaux de boucherie de l'Eure et de Seine-Maritime se sont retrouvés afin de faire un bilan de l'année passée et de fixer le calendrier des prochains évènements.
Les organisateurs des concours d'animaux de boucherie de l'Eure et de Seine-Maritime se sont retrouvés afin de faire un bilan de l'année passée et de fixer le calendrier des prochains évènements. - © Christophe Savoye



Les objectifs de cette rencontre annuelle sont de faire le bilan de l'année passée et de fixer le calendrier des prochains évènements, les deux principaux étant le concours de Fauville (130 bêtes) et celui de Rouen (150 bêtes).
La séance a été menée conjointement par Bernard Niel, président des concours de Haute-Normandie, et Patrick Marécal, président du concours Albert Boivineau de Fauville. Le tour de table a permis de mettre en avant la fréquentation constante des concours par les éleveurs. La qualité est toujours présente et le travail des éleveurs mis en avant et reconnu. Bernard Niel a expliqué qu'il souhaitait l'amélioration du déplacement des animaux en exigeant que ceux-ci soient attachés par un licol et non pas par les cornes, comme ça peut encore être observé parfois.  Il est important de donner une bonne image de la filière viande au public », a-t-il insisté. Il a également évoqué le souhait de créer une section blanc bleu sur tous les concours.
Le GDMA/GDS a présenté les conditions sanitaires exigées pour participer aux concours. La nouveauté consistera cette année à la mise en application de l'arrêté ministériel de lutte contre la BVD (diarrhée virale bovine). Ainsi les animaux présentés non seulement seront issus d'élevages indemnes d'IBR (rhinotrachéite infectieuse bovine) dont la prophylaxie de l'année est réalisée mais également auront été testés non porteurs du virus BVD.
Cécile Sineau-Patry, conseillère départementale, a conclu la rencontre en rappelant les engagements forts du conseil départemental 76 en faveur de l'agriculture, en particulier via le soutien à l'organisation des concours, vitrine du savoir-faire des éleveurs, de l'aide aux petits investissements et de l'action sanitaire.
Patrick Chauvet, vice-président de l'association des concours, a souligné l'importance de recréer une dynamique avec les commerçants autour de ces concours, en proposant par exemple à la vente des produits du terroir. Le prochain rendez-vous sera celui de Grainville-la-Teinturière (76) en février prochain.  

Les commentaires ont été suspendus pour cet article

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

8 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui