Aller au contenu principal

Un label Emploi pour fidéliser vos salariés

Se pencher sur la fidélisation de ses collaborateurs, c’est réfléchir aux facteurs qui motivent les salariés au travail. Il s’agit donc de satisfaire leurs attentes tout en les conciliant avec les objectifs économiques de l’entreprise.

© Pixabay

Si le salaire constitue un levier d’action pour motiver et fidéliser ses salariés, d’autres aspects interviennent comme le sens au travail, une meilleure considération, ou encore la garantie de bonnes conditions de travail.

De ce fait, l’obtention du label Emploi permet aux employeurs de mettre en avant les bonnes pratiques, de valoriser ainsi l’entreprise et donner envie aux salariés de s’investir durablement. Cette démarche de labélisation vise à encourager les démarches de progrès en termes de gestion des ressources humaines et de fidéliser les salariés.

Pour les salariés et futurs collaborateurs, ce label Emploi offre la garantie du respect des obligations conventionnelles et de bonnes conditions de travail.

Les moyens de motiver les collaborateurs sont nombreux. Voici les principaux leviers à disposition des entreprises.

Des outils financiers pour une rémunération attractive

La rémunération constitue souvent le premier levier d’action. Appliquer une rémunération valorisante est un marqueur aux yeux du salarié, c’est un geste de considération important.

Au cours de la vie professionnelle du salarié, il est possible d’augmenter régulièrement sa rémunération dans le cadre de la politique salariale de l’entreprise afin de récompenser les compétences et l’investissement dans l’entreprise. Ceci peut se manifester par une augmentation du taux horaire de base du salarié ou par l’instauration de primes.

Attention, l’augmentation de la rémunération ne s’accompagne pas automatiquement d’une augmentation du coefficient du salarié dans la grille de classification si ses fonctions, ses responsabilités et ses activités ne changent pas. L’entretien annuel et l’entretien professionnel seront une bonne occasion pour échanger avec votre salarié sur ses conditions de travail, sa rémunération et ses projets de formation.

D’autres avantages financiers existent et peuvent venir enrichir la politique salariale de l’entreprise, comme la mise en place d’un dispositif d’épargne salariale (intéressement, plan d’épargne entreprise), l’attribution de chèques cadeaux, de tickets-restaurants, les repas fournis sur place ou encore la mutuelle entreprise…

Des outils non financiers pour renforcer au quotidien la motivation des salariés

La stratégie de fidélisation des salariés ne repose pas uniquement sur le salaire, qui ne permet pas à lui seul de réduire le turn-over ou de renforcer l’attractivité de l’entreprise. La garantie de bonnes conditions de travail, une ambiance de travail sereine, une bonne communication employeur-salarié, l’implication des salariés dans les projets d’entreprise, la prise en compte de l’articulation vie professionnelle-vie privée, l’évolution dans l’emploi par la formation régulière ou la reconnaissance du travail bien fait, sont autant d’atouts qui favoriseront le bien-être au travail et donneront envie à vos collaborateurs de s’investir durablement dans l’entreprise. 

La communication est également un aspect important dans une entreprise. Un manager qui communique permet aux salariés d’échanger et de limiter ainsi les conflits grâce au dialogue. Bien communiquer, c’est savoir dire les choses, dialoguer et écouter. Dans cette dynamique, une relation de confiance s’établit dans l’entreprise. L’information des salariés sur les projets d’entreprise constitue aussi un levier de motivation. Les salariés se sentiront impliqués dans un projet global d’équipe et prendront conscience de leur valeur ajoutée. Cela suscitera de l’engagement et donnera du sens au travail aux collaborateurs. La performance d’une entreprise passe par la motivation des collaborateurs. Des outils et leviers existent pour permettre au salarié de s’épanouir et de se sentir reconnu, donc n’hésitez pas à les actionner pour fidéliser vos salariés. •

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Comment maintenir les performances techniques du lin textile ? La génétique, le lin d'hiver, la structure des sols et une approche globale de la rotation sont des pistes d'amélioration.
Pour Terre de lin, la récolte 2024 sera déterminante

Pour l'exercice 2022-2023, les liniculteurs vont approcher une recette de 7 500 euros de l'hectare. Mais cette situation…

Affiche poster Normandie Vibes
Sia 2024 : « une belle occasion de présenter nos spécificités normandes »

Sur le stand de la Normandie inauguré le 26 février l’accent sera mis sur l’importance du bien manger. Au menu de cette…

Bruno Ledru, président de la FNSEA 76.
De l’action revendicative nous allons maintenant entrer dans la construction avec le préfet

Alors que les agriculteurs sortent à peine d’une période intense de mobilisation, Bruno Ledru, président de la FNSEA 76…

Conférence de presse des présidents FNSEA-JA, le 13 février au soir.
« Ni défiance, ni complaisance »

Les présidents de la FNSEA et JA, Arnaud Rousseau et Arnaud Gaillot, ont rencontré le Premier ministre Gabriel Attal le 13…

« C’est une passion pour nous de participer aux concours »

Adhérent à l’AS76, Corentin Godefroy, polyculteur-éleveur lait à Saumont-la-Poterie, est accompagné et suivi par le centre de…

Les animaux doivent être contenus par des clôtures entretenues sous peine de sanctions.
Animaux divagants : plus d’un incident par semaine

SNCF Réseau Normandie vient de rencontrer la Chambre d’agriculture pour alerter sur les trop fréquentes divagations d’animaux…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole