Aller au contenu principal

Toutlin, une boutique-atelier dédiée 100 % au lin

À Belmesnil, au 21 rue de la Mer, une charmante boutique attire une clientèle amatrice de belles étoffes et de beaux produits textiles en lin. Du linge de maison aux rideaux, en passant par les objets de décoration, elle y trouve de nombreux articles originaux et aussi la possibilité d’y faire réaliser des créations sur mesure.

Depuis sa rouverture, la boutique Toutlin est en pleine effervescence. Après une pause de quelques années, l’enseigne Toutlin, qui avait été fondée en 1978 par la famille Van Robaeys, a rouvert en avril 2022.
« Toutlin était resté dans les mémoires. Dès le début nous avons rencontré notre clientèle, constate Benoit Boussat, gérant de la boutique. Nous commercialisons des articles que l’on ne trouve pas ailleurs, avec de beaux tissus. Les gens nous posent plein de questions sur le lin ».

Clientèle locale

La clientèle locale vient du Havre, de Rouen, voire de la Somme et compte parmi elle des producteurs de lin tout heureux d’y trouver leur culture transformée en beaux textiles. Benoit Boussat commande ses articles auprès des entreprises françaises de tissage dans le Nord et l’Est de la France et confie au besoin les impressions à l’Italie. Certains des textiles vendus chez Toutlin sont labellisés “Master of linen” qui atteste de l’origine européenne du produit de la récolte au tissu.

Retour aux sources

Fort de son expérience de technicien produit dans le textile, Benoit Boussat, qui a travaillé plus de 20 ans pour de grandes maisons à Paris, est un spécialiste de la création et de la confection de produits textiles et de la mode. Après les attentats de Paris en 2015, ce Seinomarin natif de Dieppe est venu s’installer à Auffay avec son conjoint Frédéric Vellinger, pour ouvrir une maison d’hôtes.
« Un jour une hôte italienne avait trouvé jolies nos nappes en lin et voulait savoir où elle pouvait se les procurer. C’est là que l’idée de vendre des produits 100 % en lin a germé. Nous avons alors créé un salon réservé à nos hôtes, où nous vendions du tissu, nous fabriquions des nappes, des chemins de table et puis nous nous sommes dit qu’il fallait développer tout ça ». En 2020 l’histoire s’accélère, lorsqu’ils apprennent qu’un ensemble immobilier qui abritait l’ancienne boutique Toutlin était à vendre. Ils virent-là l’opportunité idéale de combiner leurs deux activités. Clin d’œil du destin, il se trouve que Belmesnil est aussi le village où les grands-parents de Benoit Boussat étaient agriculteurs.

Atelier de confection

Pour répondre à des commandes spécifiques de la clientèle, la boutique propose un service de confections sur mesure que Benoit Boussat assure avec l’appui de trois couturières indépendantes. « L’été dernier, des touristes suisses qui devaient bientôt repartir, voulaient une nappe de 3,5 m. La vente s’est conclue en un quart d’heure. 24 heures plus tard, leur commande était prête », se souvient le gérant de la boutique.

Trouver des partenaires locaux

« Mon objectif est de trouver des partenariats avec des acteurs locaux, tisseurs, imprimeurs, fabricants d’articles textiles, brodeuses afin de créer nos tissus et nos imprimés », explique Benoit Boussat. Dans le futur, il espère ouvrir un atelier de confection et lancer d’autres collections. L’enseigne Toutlin aura quarante-cinq ans cette année. •   

 

Et aussi

La maison d’hôtes reçoit des visiteurs du monde entier. Frédéric Vellinger qui gère la maison d’hôtes s’approvisionne pour les petits-déjeuners auprès des producteurs locaux. Naturellement, il va sans dire que toute la maison d’hôtes est parée de linge 100 % lin.

 

Enquête sur les fils et tissus de lin et de chanvre

Le présent ouvrage s’inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature française mise en place avec la BNF. Hachette Livre et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces œuvres et Hachette Livre les imprimant à la demande. De nombreux ouvrages traitant du lin y figurent.
Ministère des Travaux publics, de l’Agriculture et du Commerce, Conseil supérieur de commerce – Date de l’édition originale : 1838 – ISBN 978-2-01-266010-6 – Collection Savoirs et Traditions – 21,90 euros.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette

Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…

Faner le plus précocement possible pour atteindre les 30-35 % de matière sèche en 48 heures.
Ensilage d’herbe : privilégier le fourrage à plat pour 35 % de MS

Avec une organisation de chantier différente, on peut en 48 heures récolter de bons fourrages. Explication.

Reynald Fréger, président de la CGB 76
« Avoir les mêmes moyens de production que nos collègues européens »

Le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves de la Seine-Maritime (CGB 76), Reynald Fréger, demande…

Hervé Morin, président de la Région Normandie, et Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région en charge de l'agriculture, ont été accueillis chez Romain Madeleine, éleveur au Molay-Littry pour présenter le plan, en présence de Nicolas Dumesnil (tout à gauche), président d'Interbev Normandie, et du maire, Guillaume Bertier (au micro).
La Normandie à la reconquête de l'élevage bovin

C'est sur l'exploitation de Romain Madeleine, éleveur installé au Molay-Littry (Calvados) que la Région Normandie a lancé son…

Damien Léger, exploitant agricole installé à Ymare, a bénéficié de l'aide en 2023.
Une aide pour l'achat de matériels agricoles

Investir dans du matériel agricole peut parfois s'avérer coûteux. Pour vous aider à franchir le pas, l'Agence de l'eau Seine-…

Le service chantier complet permet d'avoir un salarié qui connaît parfaitement son matériel et ses réglages, qui est à l'aise avec les nouvelles technologies.
Délégation du travail : quels bénéfices pour l'exploitant ?

Durant la journée MécaLive, qui se déroulera le 16 mai à Beuzevillette, l'un des ateliers portera sur la délégation de travail…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole