Aller au contenu principal

Retraites agricoles : satisfaction à la FNSEA et à l’APCA.

 

« C'est conforme à la demande de la FNSEA et de sa Section nationale des anciens exploitants (SNAE) qui pressent le gouvernement d'accélérer le mouvement depuis de longs mois ». « Pour les agriculteurs déjà durement éprouvés par les épisodes du gel, cette revalorisation marque une reconnaissance attendue de leur métier et de leur travail » a, son côté déclaré, Sébastien Windsor, président des Chambre d’agriculture France (APCA). Après l’annonce de la revalorisation des petites retraites agricoles à compter du 1er novembre 2021, deux mois avant la date prévue (1er janvier 2022), la satisfaction est de mise dans les organisations professionnelles agricoles qui ont réagi par voie de presse. « Il s'agit avant tout de justice et de solidarité vers une population qui a contribué à l'essor économique de la France. Cette mesure était d'autant plus urgente que près de la moitié des agriculteurs et des agricultrices seront en situation de prendre leur retraite dans les dix années à venir et que les montants des retraites et les pensions versées actuellement sont les plus basses de tous les secteurs d'activité », a indiqué l’APCA. Cependant, la FNSEA et sa section des anciens exploitants, « qui se battent pour cette revalorisation depuis 2003 » restent toutes très vigilantes : « Nous veillerons à ce que ce soit bien la solidarité nationale qui finance cette revalorisation conformément aux engagements du Gouvernement. Nous avons encore en mémoire la revalorisation à 75 % du Smic, en 2016, qui avait été au final en partie supportée par les actifs agricoles ». Maintenant, pour la FNSEA une autre « bataille » s’engage : régler la question des retraites des conjointes de chef d'exploitation, « qui sont à des niveaux plus bas ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Comment maintenir les performances techniques du lin textile ? La génétique, le lin d'hiver, la structure des sols et une approche globale de la rotation sont des pistes d'amélioration.
Pour Terre de lin, la récolte 2024 sera déterminante

Pour l'exercice 2022-2023, les liniculteurs vont approcher une recette de 7 500 euros de l'hectare. Mais cette situation…

Affiche poster Normandie Vibes
Sia 2024 : « une belle occasion de présenter nos spécificités normandes »

Sur le stand de la Normandie inauguré le 26 février l’accent sera mis sur l’importance du bien manger. Au menu de cette…

Bruno Ledru, président de la FNSEA 76.
De l’action revendicative nous allons maintenant entrer dans la construction avec le préfet

Alors que les agriculteurs sortent à peine d’une période intense de mobilisation, Bruno Ledru, président de la FNSEA 76…

Conférence de presse des présidents FNSEA-JA, le 13 février au soir.
« Ni défiance, ni complaisance »

Les présidents de la FNSEA et JA, Arnaud Rousseau et Arnaud Gaillot, ont rencontré le Premier ministre Gabriel Attal le 13…

« C’est une passion pour nous de participer aux concours »

Adhérent à l’AS76, Corentin Godefroy, polyculteur-éleveur lait à Saumont-la-Poterie, est accompagné et suivi par le centre de…

Les animaux doivent être contenus par des clôtures entretenues sous peine de sanctions.
Animaux divagants : plus d’un incident par semaine

SNCF Réseau Normandie vient de rencontrer la Chambre d’agriculture pour alerter sur les trop fréquentes divagations d’animaux…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole