Aller au contenu principal

Pommes de terre : le NEPG alerte sur un risque de baisse des surfaces, faute de meilleurs prix

  

© V. S.

Dans un communiqué de presse publié le 16 novembre, les producteurs de pommes de terre du nord-ouest européen (NEPG) demandent aux transformateurs de tenir compte des évolutions des coûts de production pour déterminer les prix et les conditions des contrats pour 2023-2024 s’ils « ne veulent pas risquer (…) de ne pas avoir assez de matière première la saison prochaine ». Le NEPG propose notamment que les prix contractuels à venir puissent être liés à une série d’indices de prix, parmi lesquels les énergies, les engrais ou encore les dispositifs de stockage. Entre le mois d’octobre 2021 et celui de cette année, les prix de l’électricité ont augmenté de 280 % et ceux du diesel de 50 % dans la zone NEPG, selon le groupement des producteurs. Et de préciser qu’« il n’y a pas un seul producteur de pommes de terre de la zone NEPG qui n'ait pas ressenti la hausse des coûts de production au cours des derniers mois ». Face à l’augmentation des coûts de production mais aussi au « prix attractif des céréales », le NEPG prévoit une possible baisse des emblavements 2023 alors que les « les producteurs ont semé et sèmeront plus de céréales ». Au cours de sa dernière réunion le 9 novembre, le groupement des producteurs avait estimé une baisse de 6 % de la production globale de pommes de terre dans la zone NEPG en 2022 par rapport à celle de l’année passée. •

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Paiements couplés bovins : quels changements en 2023 ?
L’aide couplée aux bovins est sans aucun doute celle qui a connu le plus de bouleversements. Elle fusionne les aides aux bovins…
Pac 2023 : comment accéder à l’éco-régime ?
La Pac 2023-2027 entre bientôt en vigueur. Pour vous aider à vous approprier cette nouvelle réglementation, l’Union agricole…
Création d’Oplase SA pour renforcer le poids des producteurs
Les producteurs de l’Association des producteurs laitiers normands (APLN) se sont réunis lundi 24 octobre pour comprendre l’…
Dégrèvement de la taxe foncière sur les propriétés non bâties (TFNB) : les précisions
À la demande de la FNSEA 76, de JA 76 et de la Chambre d’agriculture, et compte tenu de la sécheresse estivale, le préfet de…
“Si T’es Pro T’es In” : quatre passeports pour quatre publics
Comment faire en sorte que l’information sur l’autonomie protéique soit facilement accessible à des groupes d’agriculteurs, de…
Influenza aviaire : trois zones de contrôles temporaires dans le 76
Des cygnes morts à Saint-Aubin-le-Cauf, un goéland trouvé mort à Octeville-sur-Mer ainsi qu’une basse-cour touchée à Anneville-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 288 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole