Aller au contenu principal

Net-Irrig : un outil de pilotage pour une gestion économe de l’eau

Dans le département de la Seine-Maritime, le besoin d’irrigation est récent et grandissant. Un outil d’aide à la décision (OAD), Net-Irrig, permet une gestion économe de l’eau pour optimiser l’irrigation des cultures. 

Dans le département de la Seine-Maritime, le besoin d’irrigation est récent et grandissant. Un outil d’aide à la décision (OAD), Net-Irrig, permet une gestion économe de l’eau pour optimiser l’irrigation des cultures.
Pour permettre aux agriculteurs de maintenir leur rendement tout en répondant aux enjeux du déficit quantitatif d’eau, la Chambre du Loiret a développé l’outil d’aide au pilotage de l’irrigation, Net-Irrig. © Réussir
© Réussir

Le pilotage de l’irrigation consiste à apporter suffisamment d’eau à la culture pour garantir sa performance (optimisation du rendement et de la qualité) tout en évitant les excès, potentiellement pénalisants à différents niveaux : effet dépréciatif sur la culture (lessivage des éléments fertilisants, maladies, qualité gustative), coût de l’eau, incidence sur le milieu. 
Pour aider les agriculteurs à maintenir leur rendement tout en répondant aux enjeux du déficit quantitatif d’eau, la Chambre d’agriculture, par l’intermédiaire de l’association pour la gestion des usages agricoles de l’eau en Seine-
Maritime (GEAU 76) créée en juin 2020 pour représenter et défendre les exploitations agricoles préleveuses d’eau du département (irrigants ou non), propose l’outil Net-Irrig. Performant, celui-ci a été créé et développé principalement par la Chambre d’agriculture du Loiret il y a une dizaine d’années. 

Modalités pratiques

Cet outil dédié au pilotage de l’irrigation réalise des calculs reposant sur la méthode des bilans hydriques élaborés à la parcelle. Il intègre une mise en forme graphique et un conseil prévisionnel. Les prévisions sont calculées sur les ETP (évapotranspirations) moyennes des 10 dernières années. Les données pluies et ETP sont actualisées tous les jours depuis les stations météo incluses dans Net-Irrig. 
Consultable à tout moment sur le Web, il permet d’optimiser, via des simulations, le positionnement des tours d’eau et la quantité apportée. Les graphiques de synthèse aident à la prise de décision, à visualiser l’évolution de la réserve utile du sol à 15 jours mais aussi à anticiper les périodes critiques de stress hydrique des cultures, et d’économiser de l’eau et de l’énergie rapidement.

Une gestion optimale de la quantité d’eau

Net-Irrig permet d’optimiser la conduite de l’irrigation sur grandes cultures (blé tendre, blé dur, maïs grain, orge de printemps, pois protéagineux, tournesol, sorgho, soja, betterave sucrière, cultures porte-graines, noyer), sur légumes de conserve (haricots, flageolets, carottes, scorsonères, pois de conserve, asperges, betteraves rouges, oignons, ail), et sur légumes (asperges, betteraves rouges, pommes de terre et oignons). 
Dans certains départements, comme celui de l’Eure, l’utilisation de l’outil Net-Irrig permet de faciliter les relations et les discussions entre les agriculteurs et les services de l’administration pendant les périodes de sécheresse, à forte tension. •

Comment s’abonner à l’outil ?

Pour s’abonner à l’outil d’aide à la décision Net-Irrig, il convient :
- d’adhérer à l’association pour la gestion des usages agricoles de l’eau en Seine-Maritime (GEAU 76) en contactant Bérengère Girard (geau76@normandie.chambagri.fr) ;
- de signer un bon de commande pour l’ouverture d’un compte et la mise à disposition d’un lien pour l’utiliser ;
- de renouveler son abonnement chaque année.
Son montant est de 185 euros H. T. pour 1 module ; et de 260 euros H. T. pour 2 ou 3 modules. Pour deux modules choisis, le troisième est offert.
 
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Plus écologique, plus absorbante, souvent moins chère que la paille de blé, la litière en anas de lin, déjà bien répandue dans les élevages équins, remplace petit à petit la paille de blé dans les élevages bovins.
Anas de lin : une litière naturelle très en vogue en élevages bovins
Plus écologique, plus absorbante, souvent moins chère que la paille de blé, la litière en anas de lin, déjà bien répandue dans…
A Forges-les-Eaux, le week-end dernier, concours de races Prim'Holstein et Normandes et présentation des races allaitantes ont intéressé un public venu en nombre. Retour en images.
Comice agricole 76 : des éleveurs à l’honneur sous le regard d’un public conquis
À Forges-les-Eaux, le week-end dernier, concours de races Prim’Holstein et Normandes et présentation des races allaitantes ont…
Agroalimentaire : CQLP noue des partenariats avec Fleury Michon et une fromagerie

La marque des consommateurs C’est qui le patron?! (CQLP) certifiera bientôt deux « produits ingrédients …

Fendt Ideal 7 : une moissonneuse qui tient ses promesses

« Plus de puissance, plus de débit, plus de confort », ce sont les mots de Fendt pour définir la gamme Ideal, lancée en 2017.…

Céréales : un effet ciseaux prix-charges à venir
Pour 2021-2022, le résultat courant moyen des céréaliers, avant MSA, est de 53 600 euros par unité de travail non salarié. Mais…
Le 13 mai dernier était un grand jour pour Annabelle Deschamps : l’ouverture de “La cabane des Champs”,  sa boutique autonome de produits frais et locaux sur la commune d’Alvimare.
La Cabane des Champs met à l’honneur les produits locaux
Le 13 mai dernier était un grand jour pour Annabelle Deschamps : l’ouverture de “La Cabane des Champs”,  sa boutique autonome de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 288 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole