Aller au contenu principal

La formation professionnelle, un choix assumé par Julie

Julie Delavoipière est étudiante en BTS Acse au lycée agricole privé de Tourville-sur-Pont-Audemer (27) depuis deux ans. Elle nous explique pourquoi elle a fait ce choix.

Julie Delavoipière est étudiante au lycée agricole privé de Tourville-sur-Pont-Audemer. Elle est en dernière année de BTS Acse, en alternance chez un éleveur laitier.
© L. A.

« Lorsque j’étais petite,je voulais être “agriculteuse ”. » C’est toujours le cas. Julie Delavoipière, âgée de 20 ans, est en BTS Acse (Analyse, conduite et stratégie de l’entreprise agricole) au lycée agricole privé de Tourville-sur-Pont-Audemer dans l’Eure, depuis l’an dernier. Pleine d’énergie, elle a choisi l’apprentissage, « pour avoir une formation plus concrète, qui ouvre les yeux sur le métier ».

Un lycée à taille humaine

Sa scolarité, elle l’a presque faite entièrement au lycée de Tourville. « C’est un établissement à taille humaine. Les professeurs sont réellement à l’écoute de nos besoins », insiste l’étudiante, qui a effectué un bac Stav (Sciences et technologies de l’agronomie et du vivant) au lycée de Tourville avant de se lancer dans un BTS qu’elle a inauguré avec ses camarades en 2021. « Cette formation n’existait pas avant. Nous l’améliorons avec les retours que peuvent nous faire les étudiants », précise Isabelle Rival, adjointe de la cheffe d’établissement. Julie Delavoipière souhaite dans le futur s’installer. « Je dois d’abord me former davantage au végétal, que j’ai moins l’habitude de travailler », reconnaît l’étudiante, qui a pour rêve de travailler à l’image de sa mère, en circuit court.

Fille d’agriculteurs

Une semaine sur deux, Julie est en exploitation chez son patron – en polyculture-élevage, avec 150 ha, 110 vaches laitières et de la transformation laitière pour en faire des glaces à la ferme. « Selon moi, c’est une formation idéale si on a l’envie de s’installer », partage Julie Delavoipière, fille d’agriculteurs installés à Marcouville (27), une exploitation de 70 vaches laitières presque toujours gérée par des femmes depuis trois générations. Sa mère a repris la ferme après son mari il y a cinq ans et l’a diversifiée : chèvres et vente directe. « J’ai été élevée à la ferme, mais je n’ai pas certaines bases de gestion que j’aborde en cours : l’environnement économique, social et juridique ainsi que les techniques comptables, explique Julie Delavoipière, qui a cherché sa formation avant de se lancer en BTS. Ce qui est bien au lycée de Tourville, c’est qu’on a le droit de se tromper. Rien n’est un échec et les profs sont là pour nous aider à construire notre avenir ».

Deux journées portes ouvertes sont prévues au lycée agricole de Tourville-sur-Pont-Audemer dans les semaines qui arrivent : les samedis 11 mars et 13 mai, de 10 h à 17 h, sur rendez-vous.
Informations : Tél. : 02 32 41 11 15 ; secretariat.tourville@cneap.fr

Le BTS Acse en deux ans

Le BTS Acse (Analyse, conduite et stratégie de l’entreprise agricole) forme à la gestion d’unités de production, à la conduite de systèmes biotechniques, au management des entreprises, à la participation du développement local et au conseil technico-économique. La durée de la formation est de deux ans. Pour s’inscrire : il faut avoir entre 16 et 29 ans, être titulaire d’un bac ou d’un équivalent de niveau 4 ; avoir un projet professionnel cohérent et une entreprise d’apprentissage pour la durée de formation.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette

Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…

Frédéric Van Gansberghe, président de Futerro, et Olivier Leducq, directeur général de l'usine Tereos de Lillebonne, lors de la signature du partenariat le 11 avril à Gruchet-le-Valasse.
Tereos : ouverture d'un marché de 150 000 tonnes de dextrose par an

Le groupe coopératif a conclu le 11 avril un partenariat avec l'industriel belge Futerro qui doit ouvrir son usine de…

Faner le plus précocement possible pour atteindre les 30-35 % de matière sèche en 48 heures.
Ensilage d’herbe : privilégier le fourrage à plat pour 35 % de MS

Avec une organisation de chantier différente, on peut en 48 heures récolter de bons fourrages. Explication.

Reynald Fréger, président de la CGB 76
« Avoir les mêmes moyens de production que nos collègues européens »

Le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves de la Seine-Maritime (CGB 76), Reynald Fréger, demande…

Hervé Morin, président de la Région Normandie, et Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région en charge de l'agriculture, ont été accueillis chez Romain Madeleine, éleveur au Molay-Littry pour présenter le plan, en présence de Nicolas Dumesnil (tout à gauche), président d'Interbev Normandie, et du maire, Guillaume Bertier (au micro).
La Normandie à la reconquête de l'élevage bovin

C'est sur l'exploitation de Romain Madeleine, éleveur installé au Molay-Littry (Calvados) que la Région Normandie a lancé son…

Donner de la lisibilité aux producteurs bio était l'objectif de la journée.
Porter collectivement des pistes pour améliorer la situation du bio

La Chambre d'agriculture a organisé une journée spéciale le 12 avril au lycée agricole d'Yvetot pour donner des perspectives…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole