Aller au contenu principal

Concours
De nombreuses premières fois pour cette édition du Festival de la viande

Le gratin des animaux de forme s’est retrouvé sous les halles du marché aux bestiaux de la ville de Forges-les-Eaux ce dernier mercredi du mois d’août.

Les éleveurs du département de Seine-Maritime et des départements limitrophes ont concouru lors de cette journée inscrite au calendrier de la Fédération nationale des concours des animaux de boucherie. 120 bovins étaient inscrits.

Antoine Boulnois, nouveau directeur du marché aux bestiaux, a présidé cette journée pour la première fois. Monsieur Boulnois, lors de la remise des prix, a tenu à « remercier toutes les équipes de la ville de Forges, ainsi que les éleveurs et les acheteurs qui ont permis de faire de cette journée une manifestation positive d’envergure ». Dans les allées « au cul des animaux », les négociations commerciales sont allées bon train avec une bonne demande dans les prix d’honneur et en dessous mais avec quelques difficultés dans les grands prix d’honneur. Ce concours était complété par une présentation d’agneaux, de chevaux et d’asins.

Palmarès

Le super championnat mâle normand a été décerné à monsieur Hauchecorne (76), celui de la meilleure femelle normande (prix Francis Sénécal) à monsieur Parquet (60). Le super championnat femelle a été attribué à une génisse charolaise appartenant à monsieur Cheron (27). Enfin, le super championnat mâle a été reçu par monsieur Dourville (76), propriétaire du bœuf parthenais qui est né chez lui et qui a été acheté par monsieur Renard, boucher à Darnétal. •

À noter

Foire aux broutards

À l’occasion de cette journée, Christine Lesueur, maire de la ville de Forges-les-Eaux, a annoncé la création d’une foire aux broutards qui se déroulera le jeudi 29 septembre prochain sur le foirail. Elle a rappelé la « volonté de la ville de s’inscrire comme une place forte de l’élevage du pays de Bray, Cette foire complète logiquement le marché qui se déroule tous les jeudi, ce concours d’animaux de boucherie et l’abattoir qui vient de relancer son activité ».
Pour toutes informations et inscriptions d’animaux, Antoine Boulnois se tient à la disposition des intéressés.
Contact Antoine Boulnois 06 31 56 02 58
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Produits laitiers, baisse des prix
Prix du lait : Lidl et LSDH atteignent la barre symbolique des 500 €/1 000 l

Le distributeur Lidl va signer une revalorisation du prix du lait payé aux producteurs à 500 €/1 000 l (prix de base 38/32)…

Bio : les engrais perlés en voie d’interdiction

Après plus d’un an de bataille en coulisses et une enquête, la DGCRF pourrait bientôt retirer l’agrément "agriculture…

Festival de la terre : une édition marquée du sceau de la réussite
Retour sur le Festival de la terre organisé les 3 et 4 septembre par les JA de Pissy-Pôville.
Lait : le médiateur alerté sur le non-respect de la formule de prix chez Sodiaal

Plus de 200 producteurs de lait ont adressé un courrier au médiateur des relations commerciales pour signaler « l’absence…

Benne Orenge
Orenge, une entreprise seinomarine qui a plus de 100 ans
Une centaine de bennes agricoles sont fabriquées tous les ans dans les ateliers Orenge de Raffetot. La particularité de l’…
Amazone. L’UX Smart Sprayer, un condensé de technologie pour plus d’économies
Fin juin, Amazone, BASF et Bosch ont dévoilé l’UX Smart Sprayer à Auneau (Eure-et-Loir). Un pulvérisateur intelligent qui traite…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 288 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole