Aller au contenu principal

Matériel
Berthoud. Sniper, la solution de pulvérisation ultra-localisée

Après trois ans de tests et 10 000 ha d’essais agronomiques, la solution Sniper est au point et sa commercialisation est lancée.

« Nous réalisons des démonstrations sur le terrain, comme avec la coopérative Agora dans l’Oise, pour faire découvrir cette technologie », se réjouit Jean-Marie Le Vaillant, responsable Berthoud régions Nord et Nord-Est ainsi que Belgique.

En quoi consiste cette technologie innovante ?

Il s’agit de caméras installées tous les trois mètres sur la rampe qui reconnaissent à 1,80 m les adventices présentes sur la parcelle. « Cette reconnaissance est la plus performante car 256 couleurs sont distinguées par les caméras qui peuvent donc voir du vert sur du vert. C’est une première mondiale réalisée par Berthoud », précise le responsable.
Le système à impulsion électrique d’ouverture et de fermeture des buses va alors ouvrir deux buses correspondant à l’emplacement de l’adventice préalablement repérée, puis les fermer après pulvérisation. « On peut aller jusqu’à l’ouverture d’une seule buse mais avec deux, on sécurise le traitement qui est donc ultra-localisé. » Les buses en céramique et anti-dérive sont commandées par impulsion électrique, avec 20 impulsions par seconde, ce qui autorise une grande précision sur la dose de bouillie délivrée par buse. Dose réduite ou augmentée sur chaque buse en fonction de la plante repérée par la caméra. La coupure peut se faire buse par buse.
L’objectif de cette technologie vise à réduire fortement les indicateur de fréquence de traitement en désherbage, de 45 à 65 %. Une forte économie de charges sur les produits phytosanitaires est donc attendue. « Bien entendu, pour amortir le coût de cette technologie, il faudra qu’elle soit utilisée sur des surfaces importantes ou sur des cultures à forte valeur ajoutée. Dans nos régions, de très grandes exploitations ou des entreprises de travaux agricoles se montrent très intéressées », ajoute Jean-Marie Le Vaillant. Même si la solution Sniper a été intégrée sur tous les appareils de type Raptor de la gamme Berthoud, elle ne pourra pas être accessible à tous les exploitants agricoles. •
 

 

La coupure buse par buse avec Spraytronic
Autre technologie développée par Berthoud, le Spraytronic permet de faire varier le débit d’une buse de 50 % et par conséquent la vitesse dans les mêmes proportions, sans changer la pression d’utilisation. La qualité de la pulvérisation est ainsi assurée : les gouttes trop fines (dérive) ou trop grosses (ruissellement) sont évitées. Suivant la vitesse d’avancement, une électrovanne disposée sur chaque buse va hacher la pulvérisation. Le ratio entre temps d’ouverture et de fermeture évolue en fonction de la variation de vitesse, à une fréquence fixe. Plus simplement, la buse s’ouvre et se ferme 20 fois par seconde. La modulation de débit s’effectue en faisant varier la durée d’ouverture au sein d’un cycle d’ouverture/fermeture.
Le fonctionnement est transparent pour l’utilisateur qui sélectionne la buse utilisée, la pression de travail et le volume/hectare. Spraytronic permet la coupure buse par buse, donc tous les 50 cm. « Cette technologie équipe les modèles récents Berthoud Vantage et Raptor, elle est accessible à tous car une seule buse suffit et le porte-buse est standard », précise Jean-Marie Le Vaillant.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

Paiements couplés bovins : quels changements en 2023 ?
L’aide couplée aux bovins est sans aucun doute celle qui a connu le plus de bouleversements. Elle fusionne les aides aux bovins…
Pac 2023 : comment accéder à l’éco-régime ?
La Pac 2023-2027 entre bientôt en vigueur. Pour vous aider à vous approprier cette nouvelle réglementation, l’Union agricole…
Création d’Oplase SA pour renforcer le poids des producteurs
Les producteurs de l’Association des producteurs laitiers normands (APLN) se sont réunis lundi 24 octobre pour comprendre l’…
Dégrèvement de la taxe foncière sur les propriétés non bâties (TFNB) : les précisions
À la demande de la FNSEA 76, de JA 76 et de la Chambre d’agriculture, et compte tenu de la sécheresse estivale, le préfet de…
“Si T’es Pro T’es In” : quatre passeports pour quatre publics
Comment faire en sorte que l’information sur l’autonomie protéique soit facilement accessible à des groupes d’agriculteurs, de…
Influenza aviaire : trois zones de contrôles temporaires dans le 76
Des cygnes morts à Saint-Aubin-le-Cauf, un goéland trouvé mort à Octeville-sur-Mer ainsi qu’une basse-cour touchée à Anneville-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 288 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole