Aller au contenu principal

Avec Impuls’Agri, NatUp promeut la diversité des métiers

Pour sa seconde édition d’Impuls’Agri, NatUp a fait la promotion de 18 univers de métiers agricoles regroupant près de 150 professions. Objectif : susciter des vocations et attirer des talents dans des métiers souvent méconnus des jeunes.  

Ce 5 mai, Margaux, Vital, Jeremy et Valentin, étudiants à l’ESA d’Angers (49) ou au lycée agricole du Neubourg (27), se mélangent aux 400 jeunes présents sur le site de NatUp à Saint-Vaast-d’Équiqueville. C’est l’occasion pour eux de découvrir bien des métiers dont ils ne connaissent que peu, voire pas du tout, l’existence. Cette démarche de la coopérative s’inscrit dans un besoin de recrutement du groupe toujours important (100 CDI sont créés annuellement) et un engagement fort à l’intégration de jeunes par le biais de l’alternance (60 à 70 alternants sont formés par le groupe tous les ans). « Chez NatUp nous avons près de 150 métiers différents, explique Marion Demouge, responsable de la communication, en charge de cette seconde édition d’Impuls’Agri. Notre objectif n’est pas tant de recruter directement ces jeunes ou de récupérer des CV que de semer une petite graine chez bon nombre d’entre eux pour leur faire entrevoir les métiers utilisateurs de data agricole, d’agriculture de précision, d’agroécologie et de compétences dans l’organisation, le transport et la structuration de filières ».

Une organisation millimétrée

Accueillir autant de jeunes demande une organisation millimétrée. Pour ce faire, la coopérative a déployé de grands moyens et mis à contribution un nombre conséquent de ses collaborateurs chargés d’expliquer l’univers coopératif et leur métier. Ateliers aux champs, conférence sur l’agriculture comme solution à l’amélioration du bilan carbone et “speedmeeting” savamment orchestré ont ponctué la journée. « Nous y avons réfléchis avec soin pour intéresser le plus grand nombre et avons cherché l’interactivité et la transversalité des thématiques, ajoute Marion Demouge. Car tous n’ont pas le même niveau d’études. MFR de Coqueréaumont, UniLaSalle Rouen, CFA de Canappeville (27), UIMM Rouen-Dieppe, etc., chaque établissement présent s’est chargé en amont d’y envoyer la classe de son choix »« Il faut donc pouvoir cerner rapidement leurs attentes pour bien répondre à leurs questions »,  explique Thierry Pustoc’h,  technico-commercial NatUp chargé d’expliquer son métier lors du speedmeeting. 

Des métiers en tension 

Cette journée est aussi l’occasion pour NatUp de communiquer sur des métiers « en tension ». « Le commerce intéresse beaucoup moins les jeunes générations et il est assez difficile de trouver des technico-commerciaux, précise Marion Demouge. Il en va de même des responsables de productions animales ». Communiquer, encore et toujours, est alors le meilleur moyen de faire bouger les lignes. •

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

abricotiers
Fruits d’été : face aux GMS, les producteurs brandissent la menace de l’agroécologie

L’AOP Pêches et abricots de France menace de «suspendre» certains projets agroécologiques (vergers écoresponsables,…

L’élevage ovin : une filière prometteuse en Normandie
Qu’en est-il du marché de l’ovin dans la région ? Réponse avec le président de la section ovine de la FNSEA 76, un éleveur, un…
Prix du lait : le compte n’y est vraiment pas
Alors que la hausse des prix du lait a tardé à s’enclencher, la mécanique se grippe et les principaux opérateurs de la filière…
Dans le marais, la fauche réglementée a un goût amer
Dans la réserve naturelle de l’estuaire de la Seine, les agriculteurs sont contraints de respecter une réglementation quant à la…
Pissy-Pôville se prépare au Festival de la terre 2022
Petite commune de près de 1 300 habitants, idéalement situées à quelques kilomètres de Rouen (15 km), Pissy-Pôville se prépare le…
Champ en feu
Quelques conseils pour prévenir les départs d’incendie
Compte-tenu des évolutions des conditions climatiques ces dernières années, plus favorables aux départs d’incendies, la Chambre d…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 288 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole