Aller au contenu principal

200 ans d'histoire spiritueuse.

La distillerie Busnel a débuté les célébrations de ses deux siècles d'existence.

La date ne pouvait pas être oubliée, car elle est gravée sur les bouteilles et les fûts. En 1820, un an avant le Père Magloire, Ernest Busnel décide de s'installer à Pont-L'Évêque pour distiller du cidre et produire du calvados, l'eau de vie dont la corporation a vu le jour en 1600. Cédé de père en fils, le succès est rapide. En 1938, la marque conquière l'Amérique et dans les années 1960, elle devient le fournisseur officiel du paquebot « Le France ». Avec l'automatisation et le besoin de place, la distillerie Busnel s'installe en 1977 à Cormeilles (27) où elle devient le fleuron économique.

 

Boisson d'hier, mais surtout de demain

Dans le giron du groupe La Martiniquaise depuis 2003, avec ses 18 salariés, le calvados « AOC Pays d'Auge qui n'est pas le même que le Domfrontais ou du Calvados (le département), car nous sommes le seul à être distillé deux fois. Il n'a pas changé depuis sa première bouteille. Son goût est reconnaissable entre mille par les amateurs. La preuve en est, en juin dernier à Londres, le XO 12 ans d'âge a été élus meilleur calvados du monde », comme l'explique Bénédicte Baude-Vattier la responsable communication. Toujours le résultat d'une chauffe et d'un refroidissement de 10 heures dans des alambics en cuivre, il faut 5 à 6 kilos de pommes par litre issus de vergers locaux sélectionnés.

Chaque année, il sort 1,2 millions de bouteilles de l'établissement dont 55 % partent à l'export surtout en Russie, dans les pays scandinaves, aux Etats-Unis et au Japon.« Toujours les plus grands consommateurs, les Français en boivent moins en fin de repas ou au comptoir avec un café. Cela vient de l'évolution des moeurs et de la législation. C'est pour ces raisons que nous travaillons sur sa féminisation et son rajeunissement, car le calvados Busnel est une excellente base pour les cocktails. Un spirit mojito, c'est excellent ! », affirme la communicante.

 

200 ans, ça se fête !

L'entreprise réfléchit depuis un an pour fêter au mieux cet anniversaire. Déjà, le village a revêtu les couleurs Busnel. Des pyramides de fûts et des paniers de pommes ont été posés à des endroits stratégiques. Les commerçants ont étalé sur leur pas de porte une moquette orange, symbole de l'automne et un fût avec 1820 gravé sur les flancs. « Busnel qui vient de passer le leader sur le marché avec 21 % des ventes, c'est ici et ailleurs. Alors, nous allons sortir une carafe anniversaire en série limitée créée par le maître de chais en hommage au fondateur. Elle sera disponible dans notre boutique où passent 19000 visiteurs par an et aussi par correspondance sur notre site internet. Ensuite, pour les grandes surfaces, nous avons pensé à des cocktails prêts à boire et des calvados arrangés. Ils seront disponibles début 2020. Enfin, mais nous ne dévoilons pas encore les détails, il y aura une grande fête anniversaire dans nos locaux. Pour les touristes, cet été bien entendu, il y aura aussi une décoration spécifique à la distillerie », détaille Bénédicte Baude-Vattier. En attendant, toujours avec modération !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Union agricole

Les plus lus

De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette

Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…

Frédéric Van Gansberghe, président de Futerro, et Olivier Leducq, directeur général de l'usine Tereos de Lillebonne, lors de la signature du partenariat le 11 avril à Gruchet-le-Valasse.
Tereos : ouverture d'un marché de 150 000 tonnes de dextrose par an

Le groupe coopératif a conclu le 11 avril un partenariat avec l'industriel belge Futerro qui doit ouvrir son usine de…

Faner le plus précocement possible pour atteindre les 30-35 % de matière sèche en 48 heures.
Ensilage d’herbe : privilégier le fourrage à plat pour 35 % de MS

Avec une organisation de chantier différente, on peut en 48 heures récolter de bons fourrages. Explication.

Reynald Fréger, président de la CGB 76
« Avoir les mêmes moyens de production que nos collègues européens »

Le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves de la Seine-Maritime (CGB 76), Reynald Fréger, demande…

Donner de la lisibilité aux producteurs bio était l'objectif de la journée.
Porter collectivement des pistes pour améliorer la situation du bio

La Chambre d'agriculture a organisé une journée spéciale le 12 avril au lycée agricole d'Yvetot pour donner des perspectives…

Hervé Morin, président de la Région Normandie, et Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région en charge de l'agriculture, ont été accueillis chez Romain Madeleine, éleveur au Molay-Littry pour présenter le plan, en présence de Nicolas Dumesnil (tout à gauche), président d'Interbev Normandie, et du maire, Guillaume Bertier (au micro).
La Normandie à la reconquête de l'élevage bovin

C'est sur l'exploitation de Romain Madeleine, éleveur installé au Molay-Littry (Calvados) que la Région Normandie a lancé son…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 300 €/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Union agricole
Consultez le journal L'Union agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal L'Union agricole