L'Union Agricole 17 septembre 2016 à 08h00 | Par Laurence Geffroy

Pourquoi la Normandie laitière a encore de l’avenir

Katrine Lecornu, présidente d'European Dairy Farmers, sera en conférence jeudi 22 septembre à Tôtes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © EDF

« La France a le meilleur potentiel laitier de toute l’Europe » pense le réseau « European Dairy Farmers » (éleveurs laitiers européens). Il manque juste le « yes we can » (oui nous pouvons). C’est cette conviction que fera partager l’invitée de la fédération des groupes féminins de Seine-Maritime qui organise une conférence ouverte à tous ce jeudi. Katrine Lecornu est la présidente d’European Dairy farmers, une association agricole européenne qui bouleverse les codes.

D’origine norvégienne, cette agricultrice installée dans la plaine de Caen apporte un autre regard sur la filière laitière. Elle croit encore au modèle familial et à l’excellence à la française. Ce n’est pas un hasard que l’association qu’elle préside soit européenne. Elle prône l’ouverture des frontières et encourage à regarder ce qui se passe chez le voisin. Ouverture d’esprit donc. Le réseau réunit 300 producteurs de lait, dont une cinquantaine de Francais, provenant de 19 pays européens. Ses objectifs sont de favoriser les échanges d’expérience et d’informations entre éleveurs, de comparer les différents systèmes de production en Europe et dans le monde du point de vue de leur efficacité et de coopérer avec les secteurs amont et aval. Elle a mis en place un observatoire qui permet la comparaison internationale annuelle des coûts de production et du prix du lait des grandes entreprises laitières.

« A travers son intervention, le public pourra découvrir le travail de ces éleveurs européens, leurs chiffres, leurs différentes façons de vivre leur métier, de faire face aux difficultés, et surtout de tirer partie de leurs atouts. Un moyen de réaliser la force de l'élevage normand, d'entrevoir l'avenir d'un autre oeil en toute lucidité et un moyen de partager le vécu des éleveurs avec d'autres habitants du territoire pour mieux se comprendre », indique Elizabeth Forestier, présidente de la fédération des groupes féminins.

Cette dernière invite tous ceux qui le souhaitent à cette conférence, jeudi 22 septembre à 14h à la salle des fêtes de Tôtes.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui