L'Union Agricole 11 mars 2015 à 08h00 | Par OB

Bien déclarer les pertes d’ovins éligibles

En 2015, les éleveurs devront désormais notifier sous 7 jours toutes pertes d’animaux éligibles intervenant pendant la période de détention obligatoire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © ob

Pour l’année 2015, une nouveauté pas souvent perçue par les éleveurs doit être respectée pour l’aide ovine. Il faudra désormais déclarer par papier ou en ligne sur le site de Télépac, toute perte d'animaux engagés au titre de l’aide ovine qui interviendrait pendant la période de détention obligatoire (du 3 février au 13 mai 2015 inclus). La déclaration doit se faire dans les 7 jours qui suivent l’événement (mort, vente…). Pour cela, la manipulation sur Télépac est assez simple, il suffit de se connecter sur votre compte Télépac, puis de sélectionner « Aides ovines 2015 » dans l’onglet de droite « Téléprocédures». Ensuite, dans le bandeau du haut, choisir l’onglet rose « bordereaux de perte » puis « déclaration d’un bordereau ».

Il faut ensuite remplir ce bordereau en indiquant le nombre d’animaux éligibles perdus, la date de l’événement, le motif, le nombre de brebis et d’agnelles remplaçantes ainsi que la date de ce remplacement. La déclaration sera achevée une fois la case « J'atteste sur l'honneur l'exactitude des informations fournies dans ce bordereau de perte » cochée puis après avoir cliqué sur l’onglet « Signer électroniquement la déclaration ».

Rappelons qu’il est possible de remplacer des animaux éligibles engagés et sortis par des agnelles éligibles nées et identifiées au plus tard le 31 décembre 2014, mais dans la limite de 20 % de l’effectif engagé. Ces remplacements doivent également faire l’objet d’un enregistrement via un registre d’élevage qui pourrait vous être demandé lors d’un contrôle.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui