L'Union Agricole 31 juillet 2020 à 07h00 | Par L'Union Agricole

Vols de GPS en série dans le département.

En Seine-Maritime, la gendarmerie nationale a alerté lundi la profession sur une recrudescence de vols d'antennes et consoles GPS sur des tracteurs de marque John Deere.

Abonnez-vous Imprimer
Très souvent les vols sont commis sur des lieux ouverts, non clôturés ou sous un hangar non verrouillé.
Très souvent les vols sont commis sur des lieux ouverts, non clôturés ou sous un hangar non verrouillé. - © © G. Coisel

Le phénomène a pris de l'ampleur cette semaine avec des préjudices élevés notamment pour une entreprise du pays de Caux. A chaque fois, il s'agit des mêmes types de matériels, sur des tracteurs de la même marque. Les auteurs opèrent toujours de la même façon, ils démontent et dérobent la console GPS ainsi que son antenne installée sur le toit des tracteurs et leur vol ne nécessite aucun outillage particulier.
Les vols d'antennes GPS sont commis en grande majorité en fin d'après-midi et en soirée. En effet, ces véhicules sont souvent laissés sans surveillance sur les exploitations agricoles ou dans les champs. Très facilement interchangeables entre les différentes marques de tracteurs, ces antennes sont particulièrement attractives pour une revente. Quant aux systèmes de guidage, bien que ceux-ci se trouvent à l'intérieur de la cabine, leur accès est aisé en raison de la faible protection des véhicules. La gendarmerie conseille de procéder au démontage des antennes et consoles GPS après chaque utilisation du tracteur, particulièrement le soir. Des écrous anti-vol peuvent être installés, notamment sur le mât supportant l'antenne GPS.
Un jeu de console et antenne peut valoir entre 10 000 et 20  000 euros, selon les options. Les pics de vols correspondent aux principales périodes de travail en plaine, les malfaiteurs étant bien renseignés. Le préjudice cumulé en France depuis 5 ans est estimé à plus de 6 millions d'euros. Plusieurs enquêtes sur des vols précédents ont conduit dans les pays de l'Est. Fin 2019, un groupe criminel international lituanien a été arrêté par des enquêteurs de la Somme et de l'Aisne. Ces mis en cause sont susceptibles d'avoir participé à une centaine de vols de GPS agricoles, à des vols de tracteurs, d'analyseurs de grains et de produits phytosanitaires, pour un préjudice avoisinant 2,5 millions d'euros.
Les gendarmes dispensent régulièrement à la profession des conseils pour éviter le vol. ça peut être mettre en place un éclairage extérieur, verrouiller les bâtiments, mettre les coupe-circuits, atteler le tracteur à un engin... Les forces de l'ordre insistent pour que les agriculteurs n'interviennent pas s'ils surprennent les malfaiteurs, mais préviennent immédiatement la gendarmerie et ne touchent à rien pour ne pas effacer des preuves éventuelles.
Très souvent mais pas toujours, les vols sont commis sur des lieux ouverts, non clôturés, ou dans un hangar non verrouillé.
Les voleurs réalisent souvent des reconnaissances. Tout véhicule inhabituel doit attirer l'attention. D'après la gendarmerie, la présence de caméras de surveillance permet de résoudre certaines affaires, il est donc vivement conseillé de penser à s'en équiper. o

Les commentaires ont été suspendus pour cet article

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

8 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui