L'Union Agricole 23 décembre 2020 a 15h00 | Par Actuagri

Un responsable bien-être animal dans chaque élevage en 2022.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

L’ancien ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume, l’avait annoncé le 28 janvier 2020 lors d’une conférence de presse : « L’amélioration du bien-être animal et la lutte contre la maltraitance animale sont des priorités du Gouvernement ». Pour ce faire, il envisageait de « désigner dans chaque élevage de volailles et de porcs un référent en charge du bien-être animal avec une formation spécifique obligatoire ». C’est aujourd’hui chose faite avec la publication dans le Journal officiel du 20 décembre d’un décret (n°2020-1625) qui indique que « tout responsable d'un élevage désigne au sein de son personnel une personne formée au bien-être animal notamment chargée d'y sensibiliser les personnes exerçant leur activité en contact avec les animaux ». Le champ d’action qui ne devrait couvrir à l’origine que les volailles et les porcs est donc étendu à tous les élevages. La décret précise qu’« afin d'assurer des conditions de détention des animaux d'élevage répondant aux impératifs biologiques de leur espèce, le ministre chargé de l'agriculture peut imposer aux éleveurs professionnels le suivi de formations à la mise en œuvre de pratiques d'élevage respectueuses du bien-être animal ». Ces mesures entreront en application à compter du 1er janvier 2022.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les breves du journal
Prochaine breve

10 breve(s) � voir toutes