L'Union Agricole 06 mai 2020 à 16h00 | Par Cyril Cabrol

Un déconfinement progressif le 11 mai.

Au lendemain du discours qu’Edouard Philippe a prononcé le 28 avril à l’Assemblée nationale, que pouvons-nous retenir du déconfinement annoncé ?

Abonnez-vous Imprimer
Edouard Philippe, le 28 avril.
Edouard Philippe, le 28 avril. - © gouvernement


Il met en avant un prérequis : les conditions projetées de déconfinement ne seront une réalité que si la circulation du virus est maîtrisée d’ici là.
Parmi les mesures annoncées : la possibilité pour chaque français d’avoir accès à des masques grand public et dont le port sera obligatoire dans les transports publics.
Les départements seront classés en rouge ou vert selon l’intensité de circulation du virus ; selon la couleur, les habitants d’un département vert auront plus de « possibilités » que ceux d’un département rouge.
Les personnes présentant des symptômes seront massivement testées et seront invitées à s’isoler en cas de contamination.
La scolarité des enfants reprendra diversement avec en priorité les maternelles et les primaires dès le 11 mai avec des mesures de protection et sur la base du volontariat. Les déplacements à plus de 100 km seront réduits « aux seuls motifs professionnels ou familiaux impérieux ».
Les rassemblements seront limités à dix personnes et devront respecter les règles de distanciation sociale. Parcs et jardins devraient rouvrir uniquement dans les départements « verts » ainsi que certains petits espaces culturels (bibliothèques, petits musées…) mais pas les cinémas… Aucune cérémonie religieuse avant début juin. De même, par mesure de précaution, les plages resteront inaccessibles au public au moins jusqu’au 1er juin.
Tous les commerces devraient rouvrir à l’exception des bars et restaurants.
Enfin, tous les marchés alimentaires devraient pouvoir rouvrir sauf ceux pour lesquels les maires estiment ne pas pouvoir faire respecter les gestes barrières.•


Les commentaires ont été suspendus pour cet article

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui