L'Union Agricole 20 novembre 2020 à 11h00 | Par C. Hennebert

Spécial Lin : Les Ets Anselin recyclent du matériel d’occasion en déporté lin.

Depuis deux ans, le concessionnaire agricole Anselin, en Seine-Maritime, transforme des presses à balles rondes d’occasion en enrouleuses à lin, en déporté ou en ligne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une nouvelle vie pour cette ancienne presse à balles rondes qui est désormais une enrouleuse à lin.
Une nouvelle vie pour cette ancienne presse à balles rondes qui est désormais une enrouleuse à lin. - © Anselin Bermonville

« Tout a commencé grâce au travail d’un jeune apprenti en licence mécanique agricole que nous avions pris durant quelques années au sein de l’établissement. En 2014, pour son projet de fin d’études, il s’est penché sur la façon d’épaissir les nappes de lin récoltées. C’est un aspect demandé par les teilleurs. Nous avons travaillé sur le pick-up de ramassage qui a été réglé proportionnellement à l’avancement et sur la chambre de la presse pour qu’elle tourne moins vite afin d’épaissir la nappe récoltée » explique le directeur, Etienne Guérin.

En 2018, l’entreprise, qui a donc acquis un savoir-faire dans le domaine, a passé un partenariat avec un constructeur d’automotrices belge pour la fourniture de têtes de ramassage afin d’aboutir à un déporté lin. « Nous valorisons ainsi les rounds baller d’occasion en les transformant à destination des producteurs qui n’ont pas d’assez grandes surfaces de lin pour investir dans une automotrice mais qui veulent maximiser la qualité de leur récolte. L’idée était également que ce matériel puisse être tracté avec un tracteur de 100 chevaux ».

Bien sûr, avec ce matériel revisité, l’investissement est bien moindre, autour de 35 000 euros contre 100 000 euros pour une automotrice qui répond à des besoins différents. « L’entreprise propose également de monter le kit en déporté sur le round baller du client. Nous avons transformé trois rounds baller l’année dernière et nous en avons quatre en commande ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes