L'Union Agricole 23 février 2017 a 12h00 | Par L'Union Agricole

Sima Innovation et nouveaux marchés pour faire face à la crise

Le Sima, vitrine du machinisme, doit d'autant plus innover et anticiper les évolutions de la filière agricole que la conjoncture est dégradée par la crise. Au Parc des Expositions de Villepinte du 26 février au 2 mars 2017, les exposants français et internationaux seront au rendez-vous pour présenter leurs nouveautés à destination de l'ensemble des secteurs.

Abonnez-vous Imprimer
Le Sima ouvre ses portes dimanche 26 février.
Le Sima ouvre ses portes dimanche 26 février. - © Sima

Organisé tous les deux ans près de Paris, à Villepinte, le Sima, mondial des fournisseurs de l'agriculture et de l'élevage se tiendra du 26 février au
2 mars 2017. Dans un contexte difficile pour l'agriculture et, par conséquent, pour les fournisseurs de la filière, Patrick Pérard, président d'Axema, est « optimiste mais pas euphorique », témoigne-t-il lors de la présentation du salon. Pour répondre aux mutations du métier, le salon est l'occasion pour les constructeurs et les fournisseurs de montrer leurs innovations, leurs prototypes et leurs solutions pour contribuer à nourrir le monde. « Pour cultiver mieux, agronomie et machinisme seront nécessaires », précise Laurent de Buyer, président de la commission économique d'Axema. Le machinisme devra ainsi évoluer vers plus de rapidité, plus d'autonomie, plus d'intelligence, en tirant profit du numérique et du big data.

Nouveautés
Si la crise impacte les revenus et les investissements, le marché du machinisme représente 100 milliards d'euros dans le monde, 33 milliards en Europe, dont 5,4 milliards en France, ce qui offre des perspectives de développement. Pour cette édition 2017, 1770 exposants de 42 pays seront présents. 50 % d'exposants sont Français, mais de plus en plus d'entreprises internationales (8 % de plus par rapport à 2015) participeront à ce rendez-vous, avec de nouveaux pays représentés, comme Taïwan ou l'Indonésie. Enfin, pour répondre au défi d'être « Agriculteur dans
10 ans », thème de cette édition, un certain nombre de nouveautés sont mises en place. Un Village start-up, en partenariat avec la Ferme digitale, mettra en avant une quinzaine de jeunes sociétés qui présenteront des robots connectés, des logiciels, ou encore des objets autonomes. Un pôle laitier, avec son matériel dédié, prendra place dans le cadre du Simagena, le rendez-vous de la génétique. Pour les exposants, un Sima dealers'day-ting doit permettre de développer son réseau de distribution. Par ailleurs, un Hackathon est organisé par Acta et Api-Agro, et le concours Agreen Start up de l'APCA aura également sa place. Enfin, surfant sur la tendance « Pokémon Go », le Sima organise le jeu « #Findsimabox » : des balises ont été cachées dans 10 pays, ceux qui les trouvent seront invités au Sima pendant quelques jours. Pour les découvrir, des indices sont régulièrement postés sur les réseaux sociaux. Cinq ont déjà été trouvées, celle de la France reste encore à découvrir.

Le SIMA pratique
Dates et horaires : du dimanche 26 février au jeudi 2 mars de 8 h 30 à 18 h.
Tarifs en ligne/tarifs sur place : visiteur individuel, 28 euros/38 euros ; groupe de 10 personnes et plus, 23 euros par personne/38 euros par personne ; étudiants, 20 euros/38 euros
Site internet : https://www.simaonline.com

Les commentaires ont ete suspendus pour cet article

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les breves du journal
Prochaine breve

10 breve(s) � voir toutes