L'Union Agricole 14 mars 2019 à 16h00 | Par L'Union Agricole

S. Windsor à la chambre régionale.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Sébastien Windsor
Sébastien Windsor - © Valérie Sorieul

Sébastien Windsor, agriculteur à Vieux-Manoir en polyculture-élevage, a été élu président de la chambre régionale de Normandie avec 39 voix pour et 5 abstentions, le 11 mars à Bois-Guillaume, en présence de la préfète de Région, Fabienne Buccio. Après deux mandats, l’Ornais Daniel Génissel de 61 ans passe donc la main au Seinomarin de 48 ans. Sébastien Windsor a expliqué ses priorités lors d’une conférence de presse.« Trouver de nouveaux débouchés afin d’améliorer la situation des exploitations et reconcilier les agriculteurs et la société sont les deux enjeux de ma mandature». Pour l’éleveur de porcs, « il n’y a pas de personne plus attachée à l’environnement que l’agriculteur». La chambre a un rôle important à jouer pour recréer du dialogue et expliquer les réalités du métier au consommateur. Celui-ci doit être prêt à « faire attention à ce qu’il achète et le payer plus cher si les pratiques sont vertueuses ».

Les pratiques, justement, sont chères au nouveau président qui mise beaucoup sur la technique. « Le numérique et les outils high tech vont nous aider dans la prise de décisions. Je crois en l’innovation », souligne le Seinomarin, citant en exemple le colza.  « Grâce aux photos satellites, j’utilise 50 % d’engrais en moins qu’il y a dix ans ».

Il rappelle que les agriculteurs ont « la volonté d’être mieux intégrés dans la société et d’avoir davantage de temps libre. Les actifs se regroupent pour être plusieurs sur une société, pour pouvoir se relayer et avoir moins d’astreinte ».

Abordant son cas, l’élu explique qu’il compte sur ses deux salariés. « Ils sont autonomes. Il est sûr que je passerai moins d’heures sur mon tracteur mais je continuerai à prendre les décisions puisque je n’ai pas de chef de cultures ». Pour se rendre davantage disponible, il confie qu’il va laisser certains de ses mandats, sans révéler lesquels pour l’instant. Sur le fonctionnement des chambres, l’élu pense qu’il faut « continuer la transformation du réseau avec le projet de régionalisation, mais qui ne doit pas se traduire par de l’hypercentralisation ». Pour être plus présent sur le territoire, les antennes sont primordiales. « Nous allons travailler sur le projet stratégique de la CRAN dès maintenant puis sur le projet d’entreprise ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui