L'Union Agricole 07 juin 2018 à 12h00 | Par Laurence Geffroy

Retour sur Image, grande championne normande au comice de Forges-les-Eaux

Le comice agricole s'est déroulé à Forges-les-Eaux les 2 et 3 juin sous le soleil.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Image au Gaec Redderies dans l'Oise a remporté le prix de grande championne en race normande. (© Laurence Geffroy) Benoit Jullien, seul éleveur ovin professionnel présent au concours, a organisé le pôle et le concours de moutons toutes races. © Laurence Geffroy François Lecossais, éleveur à Ronchois, est un habitué des concours.  Il a emmené une vache au concours européen à Colmar. © Laurence Geffroy  © Laurence Geffroy  © Laurence Geffroy  © Laurence Geffroy  © Laurence Geffroy  © Laurence Geffroy  © Laurence Geffroy JAnine en visite au comice © Laurence Geffroy  © Laurence Geffroy

Le comice agricole de Seine-Maritime, qui s'est déroulé les 2 et 3 juin à Forges-les-Eaux, est avant tout une manifestation pour les éleveurs sélectionneurs. Les concours des races Holstein, Normandes et Rouge des Prés ont attiré un public professionnel venu admirer les plus beaux spécimens.
Prim'Holstein
François Lecossais de Ronchois a présenté trois animaux au concours Prim'Holstein. « Je participe tous les deux ans au comice et parfois au SIA. Il y a deux ans, j'ai même emmené une vache au concours européen à Colmar ». Autant dire que cet éleveur apprécie les concours et l'ambiance. « J'apprécie la convivialité qui existe au sein de PrimTeam76 et les échanges entre éleveurs ». Il a remporté un deuxième prix avec une génisse et une première place avec une vache en 2e lactation, Jodiya. Pour la race, une quarantaine d'éleveurs avaient fait le déplacement pour 77 animaux présentés. Une belle participation !
Normande
En race normande, la super championne appartient au Gaec de Redderies. L'éleveur, Bertrand Buquet, est originaire de l'Oise mais il a l'habitude de participer au comice, étant situé près de la frontière de la Seine-Maritime. « C'est mon second fils qui a présenté Image, pour nous c'est une satisfaction, une récompense de notre travail quotidien. Par le passé, on a participé au Sia également mais c'est difficile avec notre emploi du temps aujourd'hui ». Pour lui, c'est aussi un moment qui permet aux agriculteurs de se retrouver. « Nous sommes de plus ne plus éloignés les uns des autres et donc la convivialité, c'est important ».
Rouges des prés
En rouge des prés, le premier concours régional s'est déroulé un an après la création de l'association Normandie et Nord Picardie. Le président de la race présent sur le comice a souligné « un développement plus fort ici que dans le berceau de la race, les Pays de Loire ». Quatre éleveurs étaient présents, un bon début pour cette première participation.
Il n'y avait pas que des éleveurs bovins au comice. Benoît Jullien, le seul éleveur ovin professionnel, a organisé le pôle et le concours de moutons toutes races. « Nous étions six éleveurs, dont cinq sont des doubles actifs, avec les races ile de France, charollais, texel, suffolk, hampshire. C'est plus une exposition qu'un concours. L'ovin est une production qui a de l'avenir mais a du mal à intéresser les jeunes. Nous manquons de formation en Normandie. Le lycée agricole d'Yvetot vient d'acquérir une troupe ovine, j'espère que cela va permettre à des jeunes de se lancer. C'est possible avec de petits investissements », souligne Benoit Jullien. A sa grande satisfaction, pendant le comice, il a ainsi pu renseigner un jeune couple qui souhaites'installer en production ovine.

Ils ont dit

Sébastien Windsor, président de la chambre d'agriculture : « Sur le stand de la chambre d'agriculture, on s'adresse au grand public avec une expo sur le lin et une autre sur le lait, mais aussi aux agriculteurs en leur présentant notre nouvelle organisation en antennes, et on leur présente notre nouvelle offre de formations. Notre objectif, c'est bien que les agriculteurs progressent sur leur exploitation et pour cela, il faut faire davantage qu'appliquer une recette. Il faut partager, entre agriculteurs et conseillers, cela passe par les GDA entre autres ».

Clotilde Eudier, vice-présidente du conseil régional : « Le concours des produits fermiers comme les concours d'animaux sont là pour montrer au nombreux public du comice la qualité des produits de nos agriculteurs qui, ils le prouvent une fois encore, ne font pas n'importe quoi. »

Patrick Chauvet, vice-président du Département : « On voit ici la haute qualité de l'élevage seinomarin, même dans des conditions économiques difficiles. Ces concours organisés au comice permettent une mise en valeur du savoir-faire des producteurs. »


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui