L'Union Agricole 13 mai 2022 a 07h00 | Par L. A.

Renégociations commerciales : il y a urgence à conclure, selon la FNSEA et les JA

Abonnez-vous Imprimer
- © L. A.

À la veille d'un nouveau comité de suivi des relations commerciales, la FNSEA et les Jeunes Agriculteurs alertent sur l'urgence de conclure rapidement les négociations commerciales, réouvertes depuis maintenant près de deux mois. « Il n'est pas admissible, alors que les distributeurs se sont engagés à travers une charte initiée par les pouvoirs publics, que les enseignes continuent de gagner du temps pour ne pas boucler les négociations », estiment les deux syndicats. En effet, la flambée de tous les intrants (énergie, engrais, aliments...) accrue par la guerre en Ukraine et le coût de l'alimentation animale ne risque pas de se détendre avec la sécheresse qui sévit en France. Dans le secteur animal, le cheptel allaitant s'est effondré de 110 000 têtes en un an et la production laitière a diminué de 0,8 %, justifiant la pleine application d'Egalim2 pour une meilleure rémunération des producteurs. Et la FNSEA et les JA de rappeler que les indicateurs actualisés régulièrement par les interprofessions et relayés par FranceAgriMer « doivent être intégrés et respectés dans les négociations contractuelles de l'amont jusqu'à l'aval ». Avant de conclure que « les renégociations doivent aboutir avant la fin du mois de mai, une date butoir non négociable, avec le risque - si elle n'est pas respectée - de mettre en danger toutes nos filières ».

Les commentaires ont ete suspendus pour cet article

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les breves du journal
Prochaine breve

10 breve(s) � voir toutes