L'Union Agricole 25 novembre 2020 a 11h00 | Par Actuagri

Présence de Covid-19 dans l'un des élevages de visons, en Eure-et-Loir.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

A l'instar d'autres pays européens, la France vient à son tour de détecter la présence de Covid-19 dans l'un de ses quatre élevages de visons, en Eure-et-Loir où les mille bêtes à fourrure ont été abattues. « L'abattage de la totalité des mille animaux encore présents sur l'exploitation et l'élimination des produits issus de ces animaux » ont été ordonnés dimanche par arrêté, ont annoncé les ministères de l'Agriculture, de la Santé et de la Transition écologique. Sur les trois autres élevages, l'un est indemne et « des analyses sont encore en cours dans les deux derniers », dont les résultats sont attendus dans la semaine, précise leur communiqué conjoint. Plusieurs pays européens ont déjà rapporté des contaminations d'élevages de visons, principalement le Danemark, avec la découverte récente d'un virus variant, mais aussi les Pays-Bas puis la Suède, la Grèce, et des cas isolés en Italie et en Espagne. En France, des mesures de surveillance et de sécurité renforcées (masques, lavage des mains, etc.) ont été mises en place dans ces installations en mai, après une alerte lancée en avril par les Néerlandais, rappelle le gouvernement le 22 décembre. Des analyses ont ensuite été réalisées mi-novembre dans le cadre d'un programme dédié conduit par l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), qui ont mis le doigt sur le cas eurélien. Les résultats des tests effectués sur les éleveurs des quatre sites se sont révélés négatifs, souligne-t-on.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les breves du journal
Prochaine breve

10 breve(s) � voir toutes