L'Oise Agricole 15 mai 2019 à 16h00 | Par Actuagri

Pour la SNPR, les bailleurs doivent retrouver de la rentabilité

Devant les évolutions de l’activité agricole, des adaptations du statut du fermage sont nécessaires pour redonner confiance aux propriétaires qui hésitent à mettre leurs terres en fermage, a rappelé la SNPR, dix jours avant son 72e congrès à Amiens.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La SNPR dénonce des prix du fermage en baisse, une fiscalité très confiscatoire via l’impôt foncier, la décote qui s’applique sur les terres vendues louées, ou encore la recrudescence des non-paiements…
La SNPR dénonce des prix du fermage en baisse, une fiscalité très confiscatoire via l’impôt foncier, la décote qui s’applique sur les terres vendues louées, ou encore la recrudescence des non-paiements… - © Alix Penichou

Pour la Section nationale des propriétaires ruraux (SNPR), qui tiendra son congrès les 23 et 24 mai à Amiens, la question de la rentabilité est au coeur du débat. En effet, les propriétaires «ont de plus en plus de réticences à louer leurs terres», a expliqué Josiane Béliard, présidente de la SNPR, à l’occasion de la conférence de presse de la section spécialisée de la FNSEA, le 13 mai.

Et ce, pour plusieurs raisons qu’elle   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Oise Agricole

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui