L'Union Agricole 27 décembre 2021 a 06h00 | Par Laurence Augereau

Porc : la taxe d'équarrissage généralisée contre l'avis de la Cooperl

Abonnez-vous Imprimer

Comme annoncé par le ministre de l'Agriculture en novembre, deux arrêtés sont parus au Journal officiel (JO) le 24 décembre qui étendent à l'ensemble de la filière la cotisation volontaire obligatoire (CVO) finançant le système d'équarrissage. Les accords "amont" et "aval sont ainsi « étendus » aux entreprises non adhérentes de l'interprofession. C'est notamment le cas de la Cooperl, premier abatteur français, qui a quitté l'interprofession porcine en novembre 2020 et avait annoncé sa volonté de quitter l'association d'équarrissage ATM (pour « animaux trouvés morts ») en 2022. Suite à cette annonce, l'interprofession avait rendu la cotisation ATM obligatoire aux adhérents de l'interprofession à partir de 2022, et demandé au ministère de l'Agriculture d'étendre la règle à toute la filière. La Cooperl avait fait paraître début octobre une lettre ouverte au ministre, arguant que l'extension de la CVO à l'ensemble des entreprises « aurait pour effet de protéger les rentes de situation établies et d'entraver toute innovation de rupture ». Le groupe compte « valoriser sous forme de biocarburants les graisses issues des animaux qui meurent accidentellement en élevages » ; son usine « sortira de terre en 2023 », précisait-t-il dans Ouest-France.

Les commentaires ont ete suspendus pour cet article

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les breves du journal
Prochaine breve

10 breve(s) � voir toutes