L'Union Agricole 08 février 2018 à 13h00 | Par L'Union Agricole

Pomme de terre : quatre nouvelles variétés en 2018

Cette année, pas beaucoup de renouvellement. Deux en pomme de terre de consommation, deux en pomme de terre féculières.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Variété SATIS. © © arvalis Variété AZILIS. © © arvalis

Deux mille dix-huit est une petite année pour les nouveautés variétales. Seulement quatre nouvelles variétés de pommes de terre de consommation et féculières arrivent sur le marché.
SATIS - Comité Nord
Variété de consommation de précocité moyenne, moyennement sensible à l'égermage, productive, donnant d'assez gros tubercules. Moyennement sensible aux endommagements et se conservant bien. Peu sensible au mildiou sur feuillage  et moyennement sensible sur tubercule. Sensible à la gale commune et au virus Y.
Destinée à l'industrie des frites avec une très bonne note de coloration à la friture.
Note environnementale bonne.
AZILIS - Bretagne Plants
Variété de consommation de précocité moyenne, sensible à l'égermage. Très productive, donnant de gros tubercules, se conservant bien et moyennement sensible aux endommagements. Elle est peu sensible au mildiou du feuillage et assez sensible sur tubercule. Assez peu sensible à la gale commune.
Point de vigilance : sensibilité aux endommagements mais résiste bien au noircissement interne.
Débouché principal : marché du frais.
Note environnementale bonne à très bonne.
LD17 - Comité Nord
Variété féculière demi-tardive à tardive. Assez peu sensible à l'égermage. Productive à très productive, donnant d'assez gros tubercules, à peau jaune, sensibles aux taches cendrées mais peu sensibles aux fractures. Elle est moyennement sensible au mildiou sur feuillage mais assez sensible sur tubercule. La teneur en fécule est supérieure à celle des témoins.
Note environnementale moyenne à assez bonne.
PRIAM - Comité Nord
Variété féculière demi-tardive à tardive, assez peu sensible à l'égermage, productive à très productive, donnant des tubercules de gros à très gros calibres, à peau jaune, sensibles aux taches cendrées mais peu sensibles aux fractures. Elle est moyennement sensible au mildiou sur feuillage mais très sensible sur tubercule. La teneur en fécule est proche de celle des témoins.
Note environnementale moyenne.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui