L'Union Agricole 29 novembre 2021 a 09h00 | Par LA

PLF 2022 : la FNSEA veut aider les agriculteurs biologiques

Abonnez-vous Imprimer

Confrontés à un essoufflement des ventes dans de nombreux secteurs comme le lait et les oeufs auquel s'ajoute une hausse du prix des matières premières (alimentation animale, énergie...), les agriculteurs biologiques peinent à boucler leurs fins de mois. C'est pourquoi la FNSEA vole à leur secours dans le projet de loi de finances 2022. Elle a fait déposer un amendement « visant à augmenter le montant du crédit d'impôt dédié à l'agriculture biologique, actuellement de 3 500 euros, à 5 000 euros, lequel bénéficie aux exploitants lorsqu'au moins 40 % de leurs recettes agricoles sont issues de l'agriculture biologique », indique-t-elle dans un communiqué de presse du 29 octobre. Le gouvernement s'est fixé pour objectif de faire passer l'agriculture biologique de 9,5 % de la SAU aujourd'hui à 18 % de la SAU en 2027, soit un quasi doublement en moins de cinq ans. « Accompagner la conversion est certes indispensable, mais le développement de l'offre doit impérativement rester en cohérence avec le développement de la demande ! ». Avec cet amendement, la FNSEA « souhaite renforcer l'accompagnement des agriculteurs engagés en bio en défendant une approche économique de l'agriculture biologique, basée avant tout sur une juste rémunération des agriculteurs, en cohérence totale avec l'application de la Loi Egalim », conclut-elle

Les commentaires ont ete suspendus pour cet article

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les breves du journal
Prochaine breve

10 breve(s) � voir toutes