L'Union Agricole 17 juillet 2020 à 09h00 | Par L'Union Agricole

MSA : plus de 3 000 familles ont bénéficié d’aides aux vacances.

Pour la MSA, favoriser le départ en vacances des familles impactées par la crise sanitaire, et le sentiment d’isolement que celle-ci a pu provoquer, s’avère être un enjeu majeur. Elle se mobilise au travers de l’accompagnement au départ par l’octroi des aides aux vacances, l’organisation de sorties à la journée, de séjours collectifs cet été ou à la rentrée.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La MSA aide les familles avec enfant à accéder aux vacances et aux loisirs.
La MSA aide les familles avec enfant à accéder aux vacances et aux loisirs. - © PIXABAY

L’ensemble des caisses de MSA octroient une aide au départ en vacances qui peut prendre la forme de chèques vacances de l’ANCV ou de remboursement des frais. Ces aides s’adressent à tous les ressortissants à titre familial, sous conditions de ressources. En 2019, ce sont environ 64 000 familles qui ont bénéficié de ces aides (pour un budget total de 13 millions d’euros) au niveau national. Cela a permis de financer des séjours en famille mais aussi des séjours en colonies pour les enfants ou des activités de loisirs. 43 % des vacanciers qui ont utilisé l’aide aux vacances estiment qu’ils ne seraient pas partis sans cette aide financière (étude menée par le cabinet ASDO en 2019). En Haute-Normandie, la MSA a distribué des chèques vacances à 3 300 familles, soit près de6 700 enfants en 2019. La MSA a également accompagné 71 adhérents (parents et enfants) pour un premier départ en vacances, en organisant deux séjours « ensemble pour repartir » et « partir pour rebondir » au centre AVMA de Sweet home à Cabourg. 86 enfants adhérents du régime agricole ont pu partir en colonies en 2019, avec l’appui d’une participation MSA calculée en fonction du quotient familial. Chaque année, la MSA soutient également des départs «autonomes» individuels ou collectifs,  en accompagnant les familles dans leurs projets. Au total, la MSA Haute-Normandie a engagé plus de350 000 € pour soutenir l’accès aux vacances et aux loisirs de ses adhérents en 2019.

 

Lutter contre l’épuisement professionnel

Le dispositif « Partir pour rebondir » existe depuis 2009 et s’appuie sur une convention nationale avec l’ANCV autour des aides aux projets vacances. Il s’adresse aux primo-partants, avec un accompagnement social et une aide financière conséquente. Ce dispositif est tourné vers les familles qui ne sont jamais parties en vacances et vers les exploitants en difficulté, pour lutter contre l’épuisement professionnel. En 2018, 28 caisses ont mobilisé ce dispositif national piloté par la caisse centrale de la MSA et en collaboration notamment, avec le réseau des villages vacances AVMA. En France, plus de 1700 personnes sont parties en 2019 grâce à ce dispositif, représentant un budget entre la MSA et l’ANCV d’un montant d’environ550 000 euros.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui