L'Union Agricole 21 février 2018 a 17h00 | Par Laurence Geffroy

#Milk Pint Challenge à vos pintes !

Les réseaux sociaux sont friands de défis, pour le meilleur et pour le pire. Les producteurs laitiers ont eu la bonne idée de lancer le leur pour promouvoir leur métier.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
 © Twitter  © Twitter  © Twitter

 

Sur les réseaux sociaux circule actuellement un drôle de défi. Baptisé le #MilkPintChallenge, ou défi de la pinte de lait en français, il consiste à se filmer en train de boire une pinte de lait d'un trait et ensuite de nominer trois autres utilisateurs des réseaux sociaux qui devront à leur tour relever le défi. Ces courtes vidéos permettent de mettre en avant, de façon conviviale, la filière laitière.

Stéphane Travert et Karine Lemarchand, nominés
Alors pourquoi une pinte ? Parce que l'idée vient du Royaume-Uni, dont ses habitants normalement ne jurent que par la bière, qu'ils boivent dans des pintes d'un demi-litre. Des agriculteurs ont souhaité répondre à des vegans qui eux-mêmes avaient lancé le great vegan challenge. Les éleveurs laitiers se sont pris au jeu. Ils se filment de préférence dans leur étable, avec les vaches ou la salle de traite en arrière-plan. Dans l'Eure, Agriskippy, l'un des agritwittos les plus actifs du réseau twitter, a rapidement été nominé. Mais il a voulu être original et a préféré croquer un camembert plutôt que de boire sa pinte. Qu'à cela ne tienne, il a nominé ensuite Stéphane Travert, le ministre de l'Agriculture, mais ce dernier n'a pas encore relevé le challenge...
Karine Lemarchand, l'animatrice préférée des agriculteurs, a également été nominée, mais pour l'instant, pas de réaction du côté de la présentatrice de l'Amour est dans le pré. En revanche, André Bonnard, secrétaire général de la fédération nationale des producteurs de lait, a accepté le défi des twittos. Non sans humour, il a nominé ensuite Michel-Edouard Leclerc et Alexandre Bompard. Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, a aussi participé et nominé Nicolas Hulot.
Petit-à-petit, le mouvement s'étend à toute la France et des élus locaux se prêtent également au jeu. Vu le succès, ou plutôt le buzz en langage twitto, les producteurs de viande tentent depuis quelques jours de lancer un équivalent, le peace of meat challenge, car la formule est déclinable à l'infini ! Pour visualiser ces vidéos, entrer le mot clé #Milkpintchallenge sur twitter.com. A votre santé !

Ice bucket challenge

Vous en avez forcément entendu parler. En 2014, un challenge du même genre, le ice bucket challenge, avait déjà fait le tour de la toile. Il consistait à s'arroser d'un seau d'eau glacée et de nominer trois personnes. Le réseau social utilisé à l'époque était Facebook. Il avait pour but de médiatiser la lutte contre la sclérose latérale amyotrophique, ou maladie de Charcot et de collecter des fonds. La participation de Mark Zuckerberg « himself », fondateur de Facebook, avait amplifié le phénomène. L'association qui avait collecté les dons avait reçu 115 millions de dollars.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les breves du journal
Prochaine breve

10 breve(s) � voir toutes