L'Union Agricole 07 janvier 2021 a 15h00 | Par Actuagri

Mexique : fin programmée du maïs génétique et du glyphosate.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Le gouvernement du président Andres Manuel Obrador pris fin décembre, un arrêté entré en vigueur le 1er janvier qui bannit dans les trois ans qui viennent, le maïs génétiquement modifié ainsi que le glyphosate. Andres Obrador a déclaré que cette mesure vise à « contribuer à la souveraineté alimentaire et à protéger le maïs indigène du Mexique ». Le maïs constitue un ingrédient de la base de l’alimentation mexicaine. Le pays en produit environ 25 millions de tonnes par an mais est contraint d’en importer environ 700 000 tonnes. L’intention du gouvernement est de réduire graduellement les importations de maïs transgénique d’ici trois ans. En 2024, plus aucun permis d'importation ne sera donc délivré. En outre, le décret recommande aux organismes gouvernementaux de « s'abstenir d'acquérir ou d'utiliser le glyphosate » que « des alternatives durables doivent être recherchées par l'industrie agro-alimentaire » et qu’il faut « favoriser les pratiques agroécologiques ou celles nécessitant une utilisation intensive de main-d'œuvre »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les breves du journal
Prochaine breve

10 breve(s) � voir toutes