L'Union Agricole 09 novembre 2017 à 12h00 | Par Olivia Brialix

Mettre en place des groupes d'éleveurs pour échanger sur leurs pratiques d'élevage

Interview de Claire Douine, conseillère en élevage ovin et en fourrage.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Claire Douine. " Dans un premier temps, je vais poursuivre les projets en cours comme le lancement d'une page Facebook pour communiquer sur l'association Sein'Ovins, un groupe Facebook réservé aux adhérents pour développer les échanges entre éleveurs, la mise en place d'un parrainage pour les jeunes éleveurs ou encore la création d'un groupe d'éleveurs ovins herbagers".
Claire Douine. " Dans un premier temps, je vais poursuivre les projets en cours comme le lancement d'une page Facebook pour communiquer sur l'association Sein'Ovins, un groupe Facebook réservé aux adhérents pour développer les échanges entre éleveurs, la mise en place d'un parrainage pour les jeunes éleveurs ou encore la création d'un groupe d'éleveurs ovins herbagers". - © Olivia Brialix

Quel est votre parcours ?
Originaire du sud de la Seine- et-Marne (Fontainebleau), et fille d'éleveur de brebis Île-de France en sélection, j'ai toujours été passionnée par l'élevage ovin. Après un DUT en agronomie à Amiens et une école d'ingénieur agronome avec une spécialisation en productions animales à Dijon, j'ai décidé de me tourner vers le métier de conseiller ovin pour aider les éleveurs à progresser techniquement dans leur élevage pour mieux valoriser leur production.

Quelles sont aujourd'hui vos missions ?
Aujourd'hui, je suis sur un poste de conseiller ovin à 60  % de mon temps et sur un poste de conseiller fourrage pour 40 % de mon temps.

En quoi cela consiste ?
Je suis technicienne pour du conseil individuel ou collectif sur les départements de l'Eure et de la Seine Maritime, ainsi que sur le Perche.
Je suis aussi la référente Normandie pour les réseaux Inosys, afin de récolter des données technico-économique dans des fermes de références pour l'établissement des cas types.
J'ai aussi la tâche d'animer le programme Inn'Ovin en participant à l'organisation de portes ouvertes, aux Ovinpiades ou en intervenant sur la filière ovine dans les établissements scolaires.

Qu'envisagez-vous de faire  au sein de l'association Sein'Ovins?
Dans un premier temps, je vais poursuivre les projets en cours comme le lancement d'une page Facebook pour communiquer sur l'association Sein'Ovins, un groupe Facebook réservé aux adhérents pour développer les échanges entre éleveurs, la mise en place d'un parrainage pour les jeunes éleveurs ou encore la création d'un groupe d'éleveurs ovins herbagers.
Par la suite, pour encore développer les échanges entre les adhérents de l'association Sein'Ovins, je pense mettre en place des groupes d'échanges sur des thématiques à définir avec les éleveurs pour parler de leur pratiques et se donner des conseils pratiques.
De plus, afin de diversifier les réunions techniques, je pense organiser une visite par an dans un élevage ou un organisme dans les autres départements limitrophes.

Propos recueillis par Olivia Brialix

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui