L'Union Agricole 18 décembre 2020 a 09h00 | Par A.O.

Marina Cazat : passion traiteur.

Marina Cazat est une passionnée, une mordue de cuisine. Depuis son plus jeune âge, elle déambule dans des offices et côtoie des brigades. Aujourd’hui à son compte, elle met son art en avant en participant à différents concours. Le dernier : Talents gourmands. Rencontre.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Marina Cazat en pleine démonstration lors du dernier Salon International de l’agriculture. (© D. R.) Marina crée les papilles de Marina, service traiteur pour petits et grands événements, mais aussi une spécialité : l’apéritif dînatoire. © D. R. Souvenir de son passage à l’émission Objectif Top chef, avec le chef Philippe Etchebest. © D. R.

Fraîchement trentenaire, Marina Cazat a grandi dans les bonnes odeurs des marmites. « J’ai toujours vu ma grand-mère faire la popote et mon père travaille dans la restauration. J’aimais ça ». Mais avant de se lancer à corps perdu dans l’élaboration de bons petits plats, la vernolienne a passé une BTS négociation et relation client avant de plonger dans le bain avec un CAP cuisine à 23 ans. « Je souhaite avoir plusieurs cordes à mon arc, cela me donne davantage de poids lorsque j’entreprends quelque chose ».

 

Objectif Top chef

En 2016, Marina Cazat participe à l’émission Objectif Top chef. Diffusée sur M6, elle a pour objectif de sélectionner le meilleur cuisinier amateur de France pour l’intégrer à son émission phare Top Chef. « Je garde d’excellents souvenirs de ce tournage. J’idolâtrais Philippe Etchebest à l’époque, j’étais jeune ! Aujourd’hui, j’apprécie toujours son travail mais j’ai découvert de nombreux autres chefs plus confidentiels. Ce challenge m’a appris à me faire confiance et à croire en mes capacités ». A l’époque, la jeune femme avait proposé un plat axé sur la Normandie, bien évidemment ! « Un poulet vallée d’Auge déstructuré et ses petits légumes printaniers ».

 

Talents gourmands

Marina Cazat a pris son envol en octobre 2018 après 7 années au fourneau avec son père dans la pizzeria familiale. « L’envie d’entreprendre était au fond ma réelle motivation. J’ai vu les hommes de ma famille entreprendre et cela m’a conforté dans l’idée de suivre ce chemin malgré les contraintes pour y parvenir ».

Férue de concours pour se dépasser et partager sa passion, elle pose, ainsi, sa candidature pour participer à Talents gourmands. Ce concours a pour vocation de récompenser « la passion, l’exigence et le savoir-faire des meilleurs représentants du patrimoine culinaire français en mettant à l’honneur les agriculteurs, artisans et restaurateurs de France », peut-on lire sur le site du concours. Sélectionnée dans le carré final, la dernière épreuve l’oppose à deux autres concurrents dans la catégorie Artisan. « Le concours se divise en trois catégories : agriculteurs, artisans et restaurateurs. Je me suis inscrite dans cette catégorie et ai fait une description de mon travail, mes qualités, mes produits, mon engagement  ».

La jeune femme a présenté ses box apéritifs et expliquer au jury qu’elle souhaitait « moderniser l’image du traiteur, la rendre plus jeune et plus innovante ». Même si Marina Cazat s’est inclinée face à un boulanger de Seine-Maritime, elle pourrait renouveler l’expérience des concours qui la font « grandir ».

Une madeleine de Proust

La cheffe-traiteur crée, en effet, ses propres recettes à partir de produits locaux. « Auparavant, je travaillais avec les fournisseurs de mon père. Désormais, je vais à la rencontre d’agriculteurs du secteur ». Spécialisée dans l’apéritif dînatoire, la pièce maîtresse des Papilles de Marina est désormais la box. Box d’automne, box de Saint-Valentin, box de Noël… « Pendant le confinement, j’ai, ainsi, lancé la box des confinées. Je voulais continuer à travailler pendant cette période difficile et me démarquer de mes concurrents ».

En savoir plus : https://www.les-papilles-de-marina.com/

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les breves du journal
Prochaine breve

10 breve(s) � voir toutes