L'Union Agricole 27 septembre 2018 à 12h00 | Par Catherine Hennebert

« Manger fermier » : la tournée s’arrête à Rouen

La tournée « Mangez Fermier » rencontrera les Rouennais les 26 et 27 octobre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La tournée s’arrêtera à Amiens, Strasbourg, Macon, Grenoble, Montpellier, Avignon, Limoges, Angers, Orléans et Rouen.
La tournée s’arrêtera à Amiens, Strasbourg, Macon, Grenoble, Montpellier, Avignon, Limoges, Angers, Orléans et Rouen. - © Bienvenue à la ferme

Les producteurs normands adhérents à « Bienvenue à la Ferme » se sont réunis le 17 septembre pour recevoir les dernières informations du réseau et échanger sur les prochains évènements : la tournée fermière et les portes ouvertes d’automne. « « Bienvenue à la Ferme » a changé sa stratégie de communication auprès du grand public. Nous voulons mettre en avant le « Mangez Fermier » et  « Vivez Fermier » pour amener les consommateurs dans nos fermes.  Une grande opération nationale va donc se dérouler du 25 septembre au 27 octobre et passera chez nous à Rouen », explique Jean-Marie Lenfant, producteur dans l’Eure et porte-parole national de « Bienvenue à la Ferme ».

Tournée nationale
Pour fêter les 30 ans du réseau national, une camionnette sillonnera la France, à la rencontre des habitants de dix grandes villes : Amiens, Strasbourg, Macon, Grenoble, Montpellier, Avignon, Limoges, Angers, Orléans et Rouen.  Durant deux jours, des animateurs et producteurs rencontreront les consommateurs et feront la promotion de la marque.
Le camion s’installera les 26 et 27 octobre à Rouen, Place Socrate, près de la Fnac. Les rencontres avec les consommateurs se feront autour de dégustations de produits et un prospectus sera distribué, informant sur les points de vente, magasins fermiers et ventes directes à la ferme, dans un rayon de 25 kilomètres autour de la ville en question.
« L’an prochain, nous proposons d’organiser une tournée fermière dans de nouvelles villes, mais également une tournée régionale », ajoute Jean Marie Lenfant qui pense nécessaire d’aller vers du développement régional. « Les producteurs ne sont pas uniquement autour des grandes villes et nous devons mutualiser pour que les agriculteurs restent sur tout le territoire ».
Les portes ouvertes d’automne durant la Semaine du goût
Les portes ouvertes sont le second évènement important de l’automne. Elles auront lieu durant la semaine du goût, du 8 au 15 octobre. Comme chaque année, le réseau propose d’accompagner les producteurs dans l’animation de leur journée.  La marque est de plus en plus portée par les régions et les moyens ont été donnés en dotant chaque antenne de chambre d’agriculture d’un technicien. Dernièrement, Lucie Pernot et Adèle Gspann ont été recrutées dans les antennes d’Arques-la-bataille et de Fauville-en-Caux.
Comment organiser ma journée ? Comment construire mes animations ? Comment concevoir l’espace de visite ? Quels outils vais-je utiliser ? Quelles sont les démarches administratives à engager ? le plan de communication à mettre en place, les outils d’évaluation de ma journée…sont autant de questions que chaque producteur se pose quand il organise une porte ouverte sur son exploitation. Le réseau a rédigé un guide d’accompagnement à cet effet.  Au cours de l’après-midi de rencontre, des pistes ont été données pour communiquer sur les réseaux sociaux avec les consommateurs.

Des magasins « Bienvenue à la Ferme » en Normandie
Un autre grand projet a été annoncé par Jean-Marie Lenfant : la création de magasins « Bienvenue à la Ferme » au niveau national. « Pour le moment, nous allons nous lancer avec une dizaine de magasins en Ile-de-France, en Bretagne et en Normandie. Ces magasins devront vendre obligatoirement 70 % de produits « Bienvenue à la Ferme » et d’autres produits fermiers locaux. Il est même envisagé de faire remonter des produits de nos collègues d’autres régions ». Dans un premier temps, la construction d’un cahier des charges est en cours avec le réseau. Nathalie Lheureux, conseillère filière courte et animatrice « Bienvenue à la Ferme » dans l’Eure est référente pour la Normandie. Des fonds ont été dédiés pour le développement de ces magasins et le système fonctionnera également avec des fonds de développement solidaires. Ce projet est porté par les producteurs qui participeront à la création d’unesociété de services qui devrait être validée en novembre. Les premiers magasins test devraient commencer avec des magasins collectifs existants. Beaucoup de moyens ont été mis pour développer le concept « Mangez Fermier » qui met tout œuvre pour faciliter l’accès aux produits fermiers. Mais beaucoup de travail est également effectué sur « Vivez Fermier » qui doit répondre à un besoin croissant d’expériences inattendues et inoubliables de la part des consommateurs : chasses au trésor dans le verger, participation aux récoltes, fabrication du pain…Ce concept vis ma vie à la ferme le temps d’une visite ou d’un séjour est très en vogue et le réseau « Bienvenue à la Ferme » y travaille.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui