L'Union Agricole 13 mars 2015 a 08h00 | Par Laurence Geffroy

Les groupements féminins pour toutes les générations

Convivialité, formations, visites, conférences, des activités à découvrir au sein des groupements féminins.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Pierrette Desrosiers
Pierrette Desrosiers - © DR

Les groupements féminins de développement agricole et rural de Seine-Maritime sont composés d’un tiers d’agricultrices, d’un tiers de femmes d’agriculteurs et d’un tiers de femmes hors agriculture, sur un total de 220 adhérentes. Soit une bonne représentation du monde rural. Ils organisent des activités qui se sont diversifiées avec le temps. Ainsi, outre les formations, ils proposent des activités de loisirs, comme des randonnées en ferme, afin de faire découvrir à tous les métiers de l’agriculture. Celle du lundi de pentecôte organisée dans la pointe du Havre attire chaque année de 300 à 400 personnes, un succès ! « Il permet de gommer les préjugés et de faire parler de l’agriculture », note Elisabeth Leforestier, présidente départementale.

Conférence le 23 mars à Auffay

L’association qui reçoit l’appui de la chambre d’agriculture souhaite trouver de nouvelles adhérentes, pour tisser « davantage de lien en milieu rural et entre les générations ». Le défi de demain, c’est de pouvoir attirer des jeunes et rompre avec une image trop réductrice de la femme aux fourneaux. De plus en plus d’agriculteurs sont des femmes et à ce titre, elles veulent être bien dans leur vie et leur métier.

Pour se réconcilier avec soi-même, la fédération propose d’ailleurs le 23 mars une conférence-débat à Auffay à 14 h intitulée « concilier productivité et bien-être, c’est possible », avec l’intervention d’une psychologue du travail spécialisée en milieu agricole, la Québécoise Pierrette Desrosiers, actuellement en tournée en France. La conférencière abordera divers thèmes liés au succès des exploitations agricoles, ainsi que des risques psychosociaux de plus en plus fréquents chez les agriculteurs. « Nous avons eu l’idée de la faire venir suite à un article paru dans la revue Travaux et innovations », explique Elisabeth Leforestier. Son expertise apportera un vent de nouveauté en France, contre le burnout et la dépression. Cette conférence est ouverte à tous, même aux hommes !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les breves du journal
Prochaine breve

10 breve(s) � voir toutes

sondage du mois Loading...

89truetrue
chargement...
Merci de sélectionnez au moins une valeur