La Vie Charentaise 20 septembre 2021 a 14h00 | Par Alexandre Veschini

Le coût de l'aliment plombe les éleveurs caprins

La Fédération nationale des éleveurs caprins tire la sonnette d'alarme : l'augmentation croissante des coûts de production, en particulier l'alimentation animale, risque de casser la dynamique de la filière.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
« Si le prix du lait ne suit pas,
 il faudrait au moins arriver 
à valoriser tous les coproduits 
de l'élevage », estime Sophie Espinosa, directrice de la Fédération nationale des éleveurs de chèvres.
« Si le prix du lait ne suit pas, il faudrait au moins arriver à valoriser tous les coproduits de l'élevage », estime Sophie Espinosa, directrice de la Fédération nationale des éleveurs de chèvres. - © Photo d'illustration - Alexandre Veschini

La Fédération nationale des éleveurs caprins (FNEC) a lancé une enquête auprès des éleveurs pour mesurer les prix des indices des prix. « Nous voulions faire rapidement un point précis en fonction des quantités et des achats selon leurs territoires et l'impact sur le prix du lait. Nous avons constaté dès février des niveaux record de l'Indice des prix d'achat des moyens de production agricole (Ipampa). En 2010 déjà, nous avions connu une hausse historique des coûts de production. Là, nous   [...]

 

� Lire la suite sur le site La Vie Charentaise

Les breves du journal
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes