L'Union Agricole 14 décembre 2016 a 08h00 | Par redaction

Le Conseil constitutionnel censure le volet foncier de Sapin 2

Comment lutter contre l’accaparement des terres agricoles?

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Les dispositions foncières introduites dans le projet de loi Sapin 2 ont été rejetées, le 8 décembre, par le Conseil Constitutionnel pour un motif de forme. Ces dispositions visaient à assurer une meilleure transparence des cessions de parts ou actions de sociétés détenant du foncier agricole et à permettre aux Safer d’intervenir afin d’éviter des concentrations d’exploitations excessives et des accaparements de terre au sein d’une même société ou d’une même holding.

"Ce volet foncier, ingénieux et novateur, était le fruit d’un travail de réflexion et de concertation exceptionnel entre les organisations professionnelles agricoles, les syndicats et l’ensemble des groupes politiques. Il avait été d’ailleurs approuvé par le ministère de l’agriculture déterminé à trouver les moyens de préserver l’agriculture familiale française et la souveraineté alimentaire, aujourd’hui menacées par ces concentrations et ces accaparements abusifs. Compte tenu de ces enjeux cruciaux, partagés par l’ensemble de la société, il aurait été constructif que le Conseil constitutionnel puisse analyser, sur le fond, le dispositif proposé" s'insurge le groupe des Safer qui demande, de toute urgence, une réflexion approfondie et l’inscription rapide d’un projet de loi foncière. "C’est l’avenir de l’agriculture familiale et du modèle de société qui est en jeu."

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les breves du journal
Prochaine breve

10 breve(s) � voir toutes