L'Union Agricole 06 décembre 2018 à 12h00 | Par Catherine Hennebert

La Région présente son nouveau « chèque éco-énergie Normandie ».

La Région Normandie peut aider un particulier jusqu’à 10 000 euros pour la rénovation énergétique de sa maison.

Abonnez-vous Imprimer
Monsieur Prince, à Saint-Romain-de-Colbosc, a bénéficié d’un accompagnement régional à hauteur de 2 500 euros pour la réalisation de ses travaux au titre de ce dispositif.
Monsieur Prince, à Saint-Romain-de-Colbosc, a bénéficié d’un accompagnement régional à hauteur de 2 500 euros pour la réalisation de ses travaux au titre de ce dispositif. - © Catherine Hennebert


Le 21 novembre dernier à Saint-Romain de-Colbosc, Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région Normandie en charge de l’agriculture, de la pêche et de la forêt, a présenté le nouveau chèque éco-énergie.
Ce dispositif est destiné à encourager la rénovation énergétique des logements normands. Il s’inscrit dans le plan Normandie bâtiments durables pour lequel 100 millions d’euros sont consacrés. Il devrait générer 700 millions de chiffre d’affaires pour les entreprises locales.
Aider les particuliers et les entreprises de rénovation
Le chèque éco-énergie comporte deux dispositifs :
- Un chèque « audit » de 800 euros pour faire le bilan de sa maison pour tout propriétaire de maison individuelle de plus de 15 ans située en Normandie. Le propriétaire bénéficiaire s’engage à réaliser ensuite des travaux de rénovation énergétique.
- Un chèque « travaux » de 2500 à 9200 euros pour les propriétaires (sous conditions de ressources) et les propriétaires bailleurs (sous conventionnement ANAH) de maison individuelle de plus de 15 ans située en Normandie. Ce chèque aide à financer les travaux d’efficacité énergétique. Le montant de l’aide est de 2500 à 4000 euros pour des travaux compatibles avec le niveau bâtiment basse consommation, de 9200 euros si les travaux conduisent au niveau bâtiment basse consommation.
A travers ce dispositif, la Région souhaite plus particulièrement favoriser les rénovations globales visant le niveau « bâtiment basse consommation ». Dans cet objectif, elle accompagne non seulement les particuliers mais également les professionnels du secteur en assurant la structuration du réseau des acteurs de la rénovation : les conseillers et auditeurs, les 4 000 entreprises reconnues garantes de l’environnement (RGE) et 100 rénovateurs (BBC), et les financeurs chargés d’apporter des solutions de financement des travaux.

Les commentaires ont été suspendus pour cet article

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui