L'Union Agricole 13 septembre 2018 à 12h00 | Par Valérie Sorieul

La confrérie Saint-Fiacre de Rouen se déploie

Vincent Lecointre, président de la confrérie, a annoncé deux actions pour l'année qui vient. La première est pédagogique, la seconde est axée sur la solidarité auprès des professionnels agricoles en difficulté.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La confrérie Saint Fiacre de Rouen compte 19 membres. (© © Valérie Sorieul)  © © Valérie Sorieul Au deuxième rang, de gauche à droite l'ancien et le nouveau président Gérard Farcy et Vincent Lecointre © © Valérie Sorieul La Chapelle Saint Fiacre © © Valérie Sorieul Le jardin communal où auront lieu les leçons de jardinage © © Valérie Sorieul


Parée de fleurs de bas en haut, des parapluies la tête en bas et des lanternes blanches donnaient un air de poésie à la Basilique du Sacré Coeur à Rouen, la veille de la rentrée scolaire. Saint Fiacre, le patron des jardiniers, horticulteurs et maraîchers, y était célébré cette année sous la présidence de Monseigneur Dominique Lebrun. Lors de la cérémonie religieuse, Vincent Lecointre, le tout nouveau président de l'association a annoncé deux projets ambitieux répondant à des enjeux modernes sociétaux  : l'écologie et la lutte contre les nouvelles pauvretés en monde rural.

Transmettre l'art du jardinage
Le premier projet s'inscrit dans un projet pédagogique avec l'école Saint Léon toute proche de la Basilique. Le but est de transmette aux enfants l'art du jardinage par la création d'un potager composé de légumes, de plantes aromatiques et médicinales.
« Tous les ans, de plus en plus d'enfants de Saint Léon participent à la procession. J'ai rencontré Emmanuelle Barlier directrice de l'école Saint Léon pour développer un partenariat autour de l'art du jardinage. Et nous avons reçu un écho favorable », explique Vincent Lecointre. « Peu d'enfants savent comment poussent les légumes », constate Virginie Hamel, professeur des écoles de moyenne section à Saint-Léon. « Cela nous fera prendre l'air et les enfants seront tout heureux de repartir chez eux avec un légume qu'ils ont vu pousser ». Toutes les conditions sont réunies pour que cela fonctionne, le jardin communal est à 5 minutes de l'école, le membre de la confrérie qui transmettra l'art du jardinage habite juste à côté. Pour encourager les jardiniers en herbe, la confrérie leur a offert une médaille lors de la Saint Fiacre.

Action solidaire
Vincent Lecointre est aussi engagé dans la Société Saint-Vincent-de-Paul au Havre. Aussi lorsqu'il a découvert dans la revue nationale Ozanam que la Société Saint-Vincent-de-Paul voulait oeuvrer pour lutter contre les nouvelles pauvretés dans le monde rural, il a eu le déclic.  Sensible à la souffrance souvent silencieuse des professionnels agricoles en difficultés, il a convaincu les membres de la confrérie de soutenir cette cause.
Seul hic, la confrérie ne peut délivrer de reçu fiscal car elle n'est pas reconnue d'utilité publique. Qu'à cela ne tienne, les dons seront établis à l'ordre de la Société Saint Vincent de Paul du Havre qui les versera aux associations d'aides soutenues par la Confrérie.
Vincent Lecointre a aussi rallié à cette cause l'association des médaillés de l'ordre du Mérite agricole riche d'un réseau de 118 membres et dont la plupart des membres de la confrérie sont aussi distingués.

Concrètement
« Nous nous sommes rapprochés de Solidarités paysans 76 qui a une longue expérience sur le terrain », explique Vincent Lecointre. Nous proposons de venir en support financier de leur action. En tant que chef d'entreprise je ne supporte pas de lire dans la presse toutes ces tragédies humaines sans réagir. Notre volonté est d'essayer d'aider des chefs d'entreprise qui emploient parfois plusieurs salariés à reprendre pied », clame le président de la confrérie.
« C'est un projet avant-gardiste, la Société Saint Vincent de Paul suit de près notre action pour la reproduire, si cela s'avère un succès, sur d'autres territoires », raconte le président.
Le projet est à ses débuts, la confrérie Saint Fiacre souhaite travailler avec tous les réseaux d'aides disponibles.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui