L'Union Agricole 21 février 2019 à 11h00 | Par Actuagri

L’industriel Saint-Louis Sucre a annoncé le 14 février la fermeture de deux de ses quatre sucreries en France en 2020 ainsi qu’une vaste réorganisation pour faire face à la crise du marché.

L’industriel Saint-Louis Sucre a annoncé le 14 février la fermeture de deux de ses quatre sucreries en France en 2020 ainsi qu’une vaste réorganisation pour faire face à la crise du marché. «Ce projet s’inscrit dans un contexte de pertes de la branche sucre du groupe Südzucker, l’amenant à devoir adapter ses capacités de production à la demande du marché européen», précise la filiale. L’allemand Südzucker a enregistré un déficit de 83 M€ sur sa branche sucre au 3e trimestre 2018-19. Les sucreries de Cagny (14), Eppeville (80) sont visées par cette restructuration. Cagny cesserait sa production de sucre au profit du stockage de sucre, mélasse et de la production d’alimentation animale à partir de mélasse ; «le traitement d’une partie des betteraves serait assuré par la sucrerie d’Etrépagny (27)». Eppeville se recentrerait sur le stockage de sucre, sirop et mélasse ainsi que sur la déshydratation de pulpes ; «les betteraves seraient traitées par la sucrerie de Roye, avec un ajustement de volume». «Cette décision unilatérale est un coup terrible pour 2 500 planteurs de betteraves», déplore la CGB affichant sa mobilisation auprès de l’industriel allemand et des dirigeants politiques.

Abonnez-vous Imprimer
Les commentaires ont été suspendus pour cet article

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui