L'Union Agricole 08 novembre 2018 à 12h00 | Par Fanny Lemoine

« L'abus de promotions tue les producteurs. »

A l'appel de la fédération nationale des producteurs de lait, la FNSEA 76 s'est mobilisée le mercredi 31 octobre sur six grandes surfaces du département pour dénoncer les promotions abusives en grandes surfaces.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Chez Auchan à Dieppe. 7 + 1 gratuite.  « Les braderies permanentes dévalorisent les produits alimentaires », s'inquiète un producteur. (© Sophie Gibert) A Barentin © Sylvain Gangneux  © Sylvain Gangneux A Criquetot © Sylvain Gangneux  © Sylvain Gangneux A Neuville Ferrière, discussion avec le directeur du magasin © Fanny Lemoine  © Fanny Lemoine

 

Une cinquantaine d'agriculteurs se sont mobilisés sur l'ensemble du département mercredi 31 octobre à Criquetot-l'Esneval, Barentin, Dieppe, Neuville-Ferrières et Yvetot pour déposer des chrysanthèmes devant les promotions abusives, avec un message clair « Promotions abusives = mort des producteurs ». En effet, de nombreuses promotions fleurissent sur les étals des supermarchés. « Nous ne pouvons accepter les braderies permanentes qui dévalorisent les produits alimentaires dans les rayons », dénonce un producteur de lait.

Echange avec les directions des grandes surfaces
Après le dépôt des chrysanthèmes, les agriculteurs ont pu rencontrer les responsables des grandes surfaces, « L'objectif premier des états généraux de l'alimentation (EGA) était d'inverser la construction du prix. J'ose espérer qu'en revenant en magasin en janvier, après les négociations commerciales et la sortie des ordonnances sur la loi EGA, la situation sera meilleure », explique Stéphane Donckele, secrétaire générale de la FNSEA 76. La loi EGA prévoit, entre autres, et par le biais d'ordonnances à venir, l'encadrement des promotions avec 34 % de promotions maximales autorisées en valeur et 25 % en volume. En dénonçant les promotions abusives, la FNSEA76 a surtout souhaité rappeler que dans un contexte économique compliqué pour le secteur laitier, il y a urgence à redonner de la valeur aux produits et une juste rémunération aux producteurs.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui