L'Union Agricole 11 décembre 2020 a 09h00 | Par Catherine Hennebert

JNPR Spirits revisite l'apéritif.

Une jeune normande a créé JNPR Spirits, pour que les boissons sans alcool n'aient plus rien à envier aux spécialités alcoolisées.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
JNPR, « Juniper » prononciation française de baie de genièvre en anglais. 
Un spiritueux « puissant et floral, sans alcool et sans sucre.»
JNPR, « Juniper » prononciation française de baie de genièvre en anglais. Un spiritueux « puissant et floral, sans alcool et sans sucre.» - © Catherine Hennebert

Valérie de Sutter vient de créer une boisson nouvelle, un spiritueux revisité qui apporte le plaisir sans l'ivresse.  Elaboré principalement à partir de baies de genièvre, de botaniques et de nombreux épices, le JNPR n°1 peut être assimilé à un gin sans alcool.

 

Les mêmes émotions gustatives sans alcool

Pourquoi  serions-nous condamnés à consommer de l'alcool à l'apéritif ? Mais nous ne sommes pas non plus obligés de boire un jus de fruit.  « Dans mon projet entrepreunarial, j'ai eu l'idée  de proposer une nouvelle boisson sans alcool mais avec un goût d'adulte. Je voulais réinventer l'apéritif, faire de belles choses sans alcool et sans sucre en travaillant avec des arômes particuliers », ajoute la jeune entrepreneuse qui a voulu apporter quelque chose de nouveau et de sophistiqué.

 

Le début de l'histoire

La jeune femme, qui a une expérience professionnelle dans le domaine de la communication, commence par s'informer. Au fil de ses recherches, elle découvre qu'au cours du 19ème siècle, la baie de genévrier distillée et d'autres plantes et épices telles que la graine de coriandre, étaient très recherchées et réputées pour leurs propriétés médicinales. Elle contacte ensuite  Flavio Angiolillo qui est l'un des meilleurs barmen du monde. « Je lui ai laissé un message sur Facebook lui présentant mon projet. Il m'a répondu que c'était une bonne idée. Nous avons donc réalisé beaucoup de tests et fini par trouver une recette plaisante où la baie de genièvre est mise à l'honneur, associée à la pomme de Normandie, la coriandre et la cardamone. Il y a aussi beaucoup d'autres épices qui nous ont permis de travailler sur des arômes et des saveurs uniques. Chaque botanique est distillée séparément dans un alambic avant d'être assemblée. Tout ce travail est réalisé  dans une distillerie familiale de Corrèze ».

 

Cocktails au goût sophistiqué

La première bouteille est sortie en février 2020 et la commercialisation a débuté en avril. « Ce n'est pas tout à fait l'année idéale pour sortir une nouvelle boisson car les restaurants et les bars sont restés fermés durant plusieurs mois. Mais j'ai malgré tout bien vendu en ligne aux particuliers, avec une livraison gratuite en point relais ».

 

Dégustation

JNPR n°1 se boit simplement coupé avec un tonic ou un sirop. Il peut se mélanger avec un alcool ou encore s'incorporer parfaitement dans des cocktails sophistiqués. Sur le site, plusieurs recettes sont proposées, et en collaboration avec Flavio Angiolillo, Valérie de Sutter vient également de lancer un livret de  recettes  plus élaborées . « Nous venons de sortir un champagne de Noël pour les fêtes, composé de JNPR, de Ginger Ale et de jus de raisin. Le goût est unique, herbacé et épicé à la fois ».

 

Médaille d'or pour une étiquette chic et identitaire

Le concept de JNPR spirits a été jugé  très cohérent à une époque où l'on constate une baisse de la consommation d'alcool. Il permet de se faire plaisir tout en préservant sa santé. La bouteille au design très élégant est habillée d'une étiquette faite maison : « j'ai travaillé l'étiquette avec ma cousine. Nous avons souhaité faire un clin d'oeil à la Normandie en y apportant une touche de rouge brique qui rappelle nos maisons cauchoises et le cuivre de l'alambic. Je viens d'apprendre que  nous venons de remporter la médaille d'or au concours international des spirits design master ».

 

Plantation de genévriers dans le Pays de Caux

Valérie de Sutter a reçu de nombreux encouragements pour sa démarche alliant plaisir et santé et elle ne compte pas s'arrêter là. « J'ai encore beaucoup de projets :  nous allons travailler sur un livret de recettes de cocktail plus sains. En janvier prochain, nous allons participer au  « mois sans alcool », en proposant une recette originale tous les jours. Je travaille également au lancement d'un second produit avec une distillerie italienne. Il s'agira cette fois d'une boisson rappelant le campari sans alcool », ajoute la fondatrice de JNPR Spirits qui est aidée pour cela par Vincenzo d'Agostino, barman au Big Mamma. Dans l'idée de contrôler l'ingrédient principal, des genévriers ont été plantés au printemps au siège social de l'entreprise, sur la ferme familiale à Saint-Martin-de-l'If. La première récolte se fera dans deux ans. En attendant les baies de genièvres viennent de Bosnie et de Macédoine.

Boutique en ligne : www.jnprspirits.com

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les breves du journal
Prochaine breve

10 breve(s) � voir toutes