L'Union Agricole 12 décembre 2019 à 10h00 | Par Laurence Geffroy

Forges à nouveau choisi pour abriter le comice agricole.

Le président Gérard Bouillon a annoncé que le marché aux bestiaux allait accueillir le prochain comice agricole départemental les 6 et 7 juin prochains.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Gérard Bouillon, Gilles Barré (debout) et les autres organisateurs autour de Michel Lejeune, maire de Forges.
Gérard Bouillon, Gilles Barré (debout) et les autres organisateurs autour de Michel Lejeune, maire de Forges. - © L.G.

« Avant, les comices avaient lieu dans les herbages et nous n’étions alors pas limités en place », explique Gérard Bouillon, président du comice agricole de Seine-Maritime. Depuis longtemps, les organisateurs ne prennent plus ce risque en raison d’une météo incertaine mais surtout par souci de sécurité. La manifestation accueille 300 bovins, ce qui nécessite de bien penser leur bien-être et leur bon état sanitaire.

L’édition 2018 s’étant bien déroulée grâce aux infrastructures de Forges les Eaux, le conseil d’administration du comice constitué d’éleveurs, de jeunes agriculteurs, de présidents de races et de concessionnaires a décidé de rester dans la commune en 2020, pour la 149e édition. « Nous avions d’autres propositions, Neufchâtel-en-Bray et Yvetot, détaille Gilles Barré, vice-président et éleveur de bovins à Bellencombre, mais niveau sécurité, pas de sols glissants et un espace ventilé à Forges, adapté à l’accueil d’animaux ». Le GDMA de Seine-Maritime s’occupe du suivi sanitaire des bovins qui entrent et sortent du comice. Deux concours sont déjà prévus : l’interdépartemental en race normande, et un départemental en prim’holstein. D’autres concours pourraient s’ajouter d’ici là, selon le nombre de participants.

Un autre concours de viande sera organisé pour la boucherie. Des acheteurs sont attendus. Et les organisateurs annoncent une nouveauté : un barbecue géant pour proposer des dégustations aux visiteurs. « Au comice, les citadins peuvent venir voir et toucher les animaux  : bovins, chevaux, moutons, poules… cela crée du lien avec le monde agricole », s’enthousiasme Gilles Barré. Ils pourront aussi retrouver le goût de la viande et peut-être que ça les convaincra de mieux regarder les étiquettes et d’acheter de la viande d’origine française.« Le comice est une vitrine de notre agriculture locale, c’est le moment où il faut montrer ce qui est fait, faire comprendre qu’acheter de la viande du Brésil parce qu’elle est un euro moins cher met la ruralité en danger. Quand il s’agit d’acheter le dernier iphone, il n’y a pas de problème » regrette Michel Lejeune, maire de Forges-les-Eaux.

Un barbecue géant

Les organisateurs du comice espèrent que les agriculteurs pourront profiter de l’événement pour retrouver la confiance du consommateur, surtout après Lubrizol. Une vingtaine de bénévoles seront à pied d’œuvre en 2020 pour organiser ce rendez-vous agricole qui se tient tous les deux ans.

Le Gaec Genty a remporté plusieurs premiers prix pour son fromage de Neufchâtel lors du dernier comice en 2018.
Le Gaec Genty a remporté plusieurs premiers prix pour son fromage de Neufchâtel lors du dernier comice en 2018. - © D. R.

Un jury de consommateurs

Gilles Barré, vice-président du comice, rappelle que le jury du concours des produits fermiers, qui a lieu en parallèle des concours d’animaux, est constitué de consommateurs bénévoles. Une vingtaine de volontaires notera donc le cidre, l’eau de vie, le pommeau, le neufchâtel, le beurre, le fromage de chèvre, le calvados, la crème… Des produits que l’on retrouve ensuite sur les marchés du pays de Bray qui arborent fièrement leur palmarès. Ce concours, c’est aussi une porte d’entrée vers le concours général agricole de Paris qui a lieu en février.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

8 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui