L'Union Agricole 19 janvier 2022 a 07h00 | Par LA

Export de bovins vifs : l'Algérie rouvre son marché aux animaux français

Abonnez-vous Imprimer

« Le ministère de l'Agriculture et du développement rural algérien a annoncé la réouverture du marché des génisses et bovins d'engraissement aux exportations françaises », annonce son homologue français dans un communiqué le 18 janvier. Ces exportations étaient suspendues pendant « plus d'un an » en raison de la crise sanitaire, qui « avait empêché d'effectuer l'agréage des animaux importés », d'après la Rue de Varenne. Outre des « bovins vivants destinés à la production de viande », l'Algérie importera des animaux qui participeront à la « reconstitution d'une filière laitière » nationale. Comme le précise le gouvernement français, les opérateurs « se sont engagés et organisés pour respecter strictement » les trois cahiers des charges publiés par les autorités algériennes. Alger a fixé des critères d'âge et de poids pour trois catégories d'animaux : broutards, génisses laitières et vêles de race mixte. En 2019, l'Algérie était le sixième marché à l'export des bovins français : l'Hexagone y avait expédié pour 82 MEUR de viande et d'animaux vivants, essentiellement des broutards (sur un total de 2,4 MrdEUR d'exportations).

Les commentaires ont ete suspendus pour cet article

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les breves du journal
Prochaine breve

10 breve(s) � voir toutes