L'Union Agricole 21 avril 2021 a 12h00 | Par Catherine Hennebert

« Engagez-vous, portez du lin. »

I Love Linen, un manifeste pour le lin sur Instagram à partir du 24 avril. Partagez !

Abonnez-vous Reagir Imprimer
 (© C.H.) ILoveLinen  © C.H.  © C.H.  © C.H.  © C.H.  © C.H.  © C.H.  © C.H.  © C.H.

Dès samedi 24 avril, un message fort à destination du grand public sera visible sur Instagram « I love Linen, sustainable & innovative fibre by nature » : « J'aime le lin, fibre durable et innovante par nature ».

La confédération européenne du lin et du chanvre est à l'origine de cette grande opération digitale qui a pu se mettre en place très rapidement grâce à la collaboration de tous les acteurs de la filière : des agriculteurs, teilleurs, tisseurs et marques de mode.

Un film d'une minute trente délivrera un message sous forme de manifeste mettant en avant les valeurs et les engagements du lin au travers de messages : « le lin une respiration pour la planète », « Zéro déchets-100 % de la fibre valorisée », « Porter du lin c'est préserver demain »...

« C'est une mobilisation exceptionnelle qui s'est mise en place très rapidement. La crise sanitaire nous empêche de réaliser notre campagne de promotion comme prévu, à l'occasion de la Fashion Revolution Week 2021. Nous avons donc décidé de faire un manifeste pour le lin et de le diffuser sur les réseaux sociaux. Nous avons mobilisé tous les talents pour transformer ce contretemps en opportunité » explique Marie Emmanuelle Belzung, secrétaire général à la CELC.

 

« Act be linen »

Le tournage de la vidéo s'est déroulé les 14 et 15 avril dans la campagne normande, à Valmartin, avec la complicité du groupe Depestel. L'artiste Naco Paris et le réalisateur Benoît Millot ont associé leur talent à cet événement. « La CELC est une structure tout à fait légitime avec le greenwashing. Le lin permet des choses incroyables » affirme Naco Paris, styliste et artiste, créateur de lignes de vêtements les moins impactantes pour l'environnement.

Les agences 14 septembre et Villadalésia ont été sollicitées pour la réalisation et la diffusion du film. 500 mètres de draps de lin fournis par les tisseurs adhérents de la CELC et du lin semé dans des bacs ont constitué le décor de l'installation artistique.

Le 27 janvier, des semis de lin ont été réalisés dans 250 bacs de 1m2, puis placés dans des serres afin que les plantes soient en fleur à l'occasion de la Fashion Revolution Week. Un champ de lin devait s'installer rue de Rivoli au début du mois d'avril. L'opération n'a pas pu avoir lieu en raison du confinement, mais l'implication de la famille Depestel et des jeunes liniculteurs n'aura pas été vaine.

En marge de la vidéo, la CELC a mobilisé toute la filière pour la réalisation d'une série de photographies mettant en avant plus de 300 portraits d'hommes et de femmes du monde entier qui font le lin.

L'ensemble des ces portraits seront dévoilés sur l'Instagram de fash_rev_france et une centaine d'entre eux revisités par l'artiste Naco Paris sur wearelinen.« C'est un projet filière, de toute la chaîne de valeurs » se félicite Marc Depestel qui rappelle que ce sont les cotisations des acteurs de la filière qui permettent ces belles démarches de promotion du lin auprès du grand public.

 

Plus d'infos : Instagram wearelinen. La vidéo du manifeste sera sur le site www.jaimelelin.fr dès le 24 avril.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les breves du journal
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes