L'Union Agricole 08 novembre 2018 à 12h00 | Par Catherine Hennebert

EM Normandie s'intéresse à l'entreprise agricole.

En rapprochant le monde de l'entreprenariat et le monde agricole, l'école de management du Havre fait preuve d'avant-gardisme.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite : Pascal Loiseau (Groupama), Jean-Marc Becouze (Crédit Mutuel), François-Xavier Ermel (Cerfrance), Daniel Génissel (chambre agriculture) et Roland Condor (EM Normandie).
De gauche à droite : Pascal Loiseau (Groupama), Jean-Marc Becouze (Crédit Mutuel), François-Xavier Ermel (Cerfrance), Daniel Génissel (chambre agriculture) et Roland Condor (EM Normandie). - © Catherine Hennebert


L'inauguration de la chaire « Modèles entrepreneuriaux en agriculture » s'est déroulée le 19 octobre au Havre en présence des mécènes, le CerFrance, la chambre régionale d'agriculture, le Crédit mutuel et Groupama Centre Manche.
Ce n'est pas habituel de parler d'agriculture dans une école de management. Et pourtant, le monde agricole évolue et face à tous les changements auxquels ils sont confrontés certains agriculteurs ont besoin de réfléchir à de nouveaux modèles de production. EM Normandie pense qu'elle peut apporter une expertise en matière de management.
« Souvent nous faisons appel à notre technicien pour régler les problématiques sur nos exploitations. Nous ne connaissons pas le management et pourtant nous avons besoin de développer nos ateliers, de gérer des équipes, de prendre sans cesse des décisions pour s'adapter aux nouvelles attentes », précise Daniel Génissel, président de la chambre d'agriculture.
Clotilde Eudier, en charge de l'agriculture à la Région, rappelle que la Normandie est couverte à 70 % par l'agriculture et se réjouit que ce sujet soit pris à bras le corps.
Roland Condor, responsable du département stratégie et entreprenariat à EM Normandie pilotera cette chaire : « Nous voulons mettre en avant le comportement entreprenant des agriculteurs. Ce n'est plus le monde conservateur d'autrefois. Il existe différentes stratégies dans le développement des exploitations : les circuits courts, l'augmentation des surfaces, la spécialisation, la conversion bio, la permaculture, la méthanisation...Dans un but de recherche appliquée, nous étudierons les différentes stratégies, les freins et les leviers. ».

Accompagner le changement par du management
Aujourd'hui, les agriculteurs sont confrontés au marché mondial de façon très brutale, à une politique agricole moins protectrice et à un poids très fort de la grande distribution. Ils sont également confrontés aux risques dus au changement climatique. Pour s'adapter, ils réfléchissent à faire évoluer leur système.  Il n'y a plus une seule agriculture en recherche de compétitivité mais des systèmes très diversifiés mis en place en fonction des motivations, des capacités et des aspirations de chacun. Il est également à souligner que le regard des agriculteurs évolue sur l'importance qu'ils donnent au travail. Ce n'est plus la seule raison de vivre pour eux.
Les agriculteurs veulent reprendre la main sur leur exploitation et les nouvelles technologies vont les aider à le faire. Ils vont s'approprier les innovations sur leur ferme pour être maître de leur risque. Le manque de stabilité réglementaire et climatique les rend vigilants mais ils sont prêts à s'adapter, à revoir leurs modèles. Et cela concerne aussi bien les petites que les grosses exploitations.
Dans ce contexte développé lors d'une table ronde, « la chaire de management d'EM Normandie peut leur apporter une ouverture sur plusieurs façons de faire, les aider à changer leur point de vue, leur appréciation, leur fournir des fondamentaux pour se projeter avec des éléments économiques » ajoute Roland Condor.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui