L'Union Agricole 13 septembre 2018 à 12h00 | Par Catherine Hennebert

Des sites ouverts au public pour la première fois

Petite sélection pour les journées du patrimoine, sur le territoire seinomarin. L'occasion de découvrir des sites habituellement fermés au public.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Un travail de réhabilitation de trente années permet d'ouvrir la Chartreuse Saint Julien à Petit-Quevilly pour les journées du patrimoine.
Un travail de réhabilitation de trente années permet d'ouvrir la Chartreuse Saint Julien à Petit-Quevilly pour les journées du patrimoine. - © © D.R.

Ce week-end, les journées du patrimoine auront lieu autour du thème de « L'art du partage ». Cette 35ème édition marque également le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale et quelques visites seront liées à cet anniversaire. Sur le territoire de la métropole de Rouen, par exemple, plus de 110 événements se dérouleront dans 34 communes, petites et grandes. Certaines visites sont labellisées « ville et pays d'art et d'histoire ».

Sur Rouen
Sur le territoire de Rouen, les enfants et les parents pourront se mettre dans la peau de détectives pour résoudre des énigmes qui les mèneront au trésor de la cathédrale. Un jeu de piste est également organisé au muséum d'histoire naturelle. Le 108, siège de la Métropole de Rouen, labellisé « ville et pays d'art et d'histoire », ouvrira ses portes sur réservation. Ce bâtiment est exemplaire en ce qui concerne sa très haute performance énergétique et l'utilisation de technologies innovantes dans sa construction.

La visite de l'Hôtel Dieu (Préfecture de Rouen) est aussi placée sous le thème de cette année. Des visites seront commentées par le groupe d'histoire des Hôpitaux de Rouen. Des visites contées autour des bâtisseurs de cathédrales permettront de découvrir le travail et la vie des maçons, charpentiers et maîtres verriers.
La Chartreuse Saint Julien ouvrira ses portes pour la première fois : grâce au travail de réhabilitation menée depuis plus de 30 ans, le site est inscrit à l'inventaire des monuments historiques. C'est un élément phare du patrimoine de la rive gauche de Rouen. Une chasse au trésor y sera organisée au jardin du cloître.
A Sotteville-lès-Rouen, en lien avec l'anniversaire de la fin de la guerre de 14-18, la crypte de Notre Dame de Lourdes, dédiée aux soldats disparus sera ouverte aux visites. Le cimetière de Bonsecours sera ouvert pour la première année également. Une balade autour des histoires et anecdotes du lieu sera commentée par l'association Bonsecours, patrimoine et curiosités.

Sur Val de Seine
Sur le territoire Val de Seine, le château de Robert le Diable propose des ateliers pour tous les âges, dont un jeu d'enquête grandeur nature le vendredi et samedi. Ce château assis sur des fondations médiévales a été construit au début du 20ème siècle.
Sur le thème du partage, la mairie de La Londe propose le samedi après-midi une rencontre conviviale autour de la découverte d'anciens jeux de cartes. Le manoir de Villers ouvrira également ses portes et proposera une visite commentée autour des arts décoratifs, une démonstration du travail du forgeron et d'un restaurateur de tableaux.

- © D.R.

Visite agricole
Dans le pays de Bray, le lycée agricole ouvre les portes du château de Merval et proposera les produits de l'exploitation à la vente, ainsi qu'une visite du verger conservatoire. Pour les amateurs des variétés anciennes de pommes.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui