L'Union Agricole 17 février 2021 a 14h00 | Par L.G.

Communes rurales, fers de lance du rebond économique.

Avec l’appui de Jean-Christophe Fromantin, la Région impulse une stratégie d’attractivité des villes moyennes pour inciter les Franciliens à venir s’installer en Normandie.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © Région Normandie

La crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 a confirmé l’attrait des Français, et notamment des Franciliens, pour les villes moyennes et les communes rurales. Dans ce contexte, Hervé Morin, président de la Région Normandie, a convié, samedi 6 février à Pont-Audemer, Jean-Christophe Fromantin, maire de Neuilly et initiateur du collectif « villes moyennes », à une réunion de travail avec les maires d’une soixantaine de villes normandes, les présidents des intercommunalités concernées, ainsi que les agences d’attractivité du territoire.

La Région accompagnera les communes normandes volontaires dans le développement d’une stratégie d’attractivité et d’accueil à destination des Franciliens qui souhaitent quitter la capitale.

« 85 % des Français souhaitent vivre dans une ville moyenne ou une commune rurale. La crise sanitaire ne fait que confirmer une aspiration profonde pour les villes à taille humaine qui conjuguent qualité des services, lien organique avec la nature, identité locale affirmée, infrastructures numériques et proximité des métropoles. Les Régions ont un rôle stratégique pour renforcer cette armature de villes moyennes et faire des villes préférées des Français un moteur de la relance » a expliqué, en introduction de cette réunion de travail, Jean-Christophe Fromantin qui a récemment réuni un collectif de près de 180 élus, experts et entrepreneurs appelant à faire des villes moyennes la nouvelle armature territoriale de la France.

 

Un lieu de vie durable

« Si la Normandie est particulièrement connue et reconnue par les touristes et les résidents secondaires, elle doit se fixer pour objectif d’être une région qui se positionne comme un lieu de vie idéal où s’établir durablement. C’est en actionnant les nombreux leviers d’attractivité de notre territoire que nous y parviendrons. Le travail de Jean-Christophe Fromantin démontre que les villes à taille humaine comme les vôtres peuvent devenir un vrai modèle de développement. Aujourd’hui, 6 cadres sur 10 envisagent une mobilité dans les 3 ans et 53 % d’entre eux opteraient pour une ville moyenne ! Vous avez un rôle déterminant à jouer dans le rebond économique de notre territoire » a poursuivi Hervé Morin.

La Région déclare placer l’amélioration du cadre de vie au cœur de sa stratégie de développement, à travers des contrats de territoires et le financement de projets structurants (début 2021, ce sont 1 060 projets qui sont soutenus par la Région pour 516 millions d’euros) ; le soutien à la revitalisation des centres des villes reconstruites de Normandie ; le déploiement du très haut débit… La collectivité encourage les communes à développer une stratégie d’attractivité.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les breves du journal
Prochaine breve

10 breve(s) � voir toutes