L'Union Agricole 18 avril 2019 à 12h00 | Par Catherine Hennebert

« Chênes de Caux », la première pépinière bio en Normandie.

Jean Baptiste et Paul Bellili sont pépiniériste et maraîcher à Valliquerville. Leur marque de fabrique : rusticité et grande diversité de leur production locale.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean-Baptiste Bellili montre la diversité de sa production.
Jean-Baptiste Bellili montre la diversité de sa production. - © C.H.

Il est temps de penser à ce que l’on va planter dans son jardin d’ornement et à ce que l’on va produire dans son potager. Et si vous privilégiez le local, la qualité, la diversité et l’originalité ?

 

Trophée de l’excellence bio

A Valliquerville, près d’Yvetot, Jean Baptiste et Paul Bellili ont créé « Les Chênes de Caux » le 1er mai 2017 sur la petite exploitation familiale de leur grands-parents. La production d’essences locales est le point de départ de leur projet avec le souhait de revoir un jour un paysage arboré dans le Pays de Caux. Les deux frères qui développent la production pépinière et maraîchère sur 4 hectares ont été cette année finalistes du trophée de l’excellence bio 2019.

Ce concours national organisé par l’Agence Bio, en partenariat avec le Crédit Agricole, distingue les projets exemplaires et les démarches innovantes au sein des filières biologiques.

Jean Baptiste qui a un BTS aménagement paysager (CFA Mont Saint Aignan) est sur la partie pépinière et Paul qui a un BTSA gestion forestière (Mesnières en Bray) sur la partie maraîchage. « Nous sommes producteurs de semences, de plants, de fruits et de légumes. Nous travaillons à la main. Nous multiplions nos plants et aucun légume ne pousse sous serre. Nous avons choisi un mode de production vertueux en se faisant aider par les insectes et les oiseaux » ajoute Jean-Baptiste qui n’a jamais produit autrement. L’engrais utilisé est du terreau à base de lin composté et de fumier de cheval. Ils fabriquent leur purin d’ortie et utilisent parfois des engrais à base de raisin et de fumier de poisson, ou à partir de laine de mouton. Pour le maraîchage, ils vont essayer de composter les fientes de leurs poules.

 

Des plantes de collection mais rustiques

50 variétés de tomates, 250 variétés d’herbes aromatiques dont une riche collection de menthes, plus de 1000 variétés de vivaces que l’on ne trouve pas ailleurs, des arbres et des arbustes de collection, une sélection de géranium vivaces sont quelques-unes des particularités de ce site de production qui privilégie avant tout la rusticité, la diversité et l’originalité.  60 espèces d’iris ont été semées cet hiver et une collection de chênes du monde entier se met en place. « Il faut savoir que 80 % des espèces de chênes viennent du Mexique. Nous nous adressons beaucoup à des collectionneurs et des passionnés de jardin. Nous avons un point de vente sur place à Valliquerville mais nous vendons aussi notre production lors de foires aux plantes. Nous proposons une grande diversité mais en petite quantité pour préserver la qualité »

Les plants de légumes sont sélectionnés selon différents critères : l’adaptation à la région, la résistance aux maladies, les qualités gustative et nutritive, la conservation. « Nous choisissons des variétés de type paysannes parfois moins productives, mais moins coûteuses en intrants et beaucoup plus nutritives car plus proches des espèces sauvages ».

 

Les journées de printemps des pépinières bio

Le 1er mai prochain « Les Chênes de Caux » fêteront leur anniversaire. A cette occasion, ils organisent avec les pépinières Lecuyer les journées de printemps des pépinières bio en Normandie qui auront lieu sur le site de production de Valliquerville. « Notre objectif est de rassembler les professionnels, agriculteurs, paysagistes, artisans locaux qui ont la même démarche que nous. Nous souhaitons mettre en avant le rôle des pépinières dans l’activité agricole locale et dans notre paysage cauchois ».

Pour des infos complémentaires, consulter : www.leschenesdecaux.fr

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui