L'Union Agricole 16 janvier 2020 à 15h00 | Par Agra

Céréales: les grèves remettent en question le record des exportations françaises

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Port de Rouen / P. Boulen

À l'issue du Conseil spécialisé grandes cultures de FranceAgriMer du 15 janvier, Benoît Piètrement, son président, a indiqué que les opérateurs ont lancé «un cri d'alarme» sur l'arrêt des chargements et des approvisionnements suite aux mouvements de grève contre la réforme des retraites. Alors que les exportations françaises vers les pays tiers sont projetées au niveau record de 12,4 millions de tonnes sur 2019/2020 en raison notamment d'une concurrence moindre de la mer noire et de l'Amérique du Sud, Benoît Piètremont fait part d'une «vraie inquiétude sur la perte de contrats» liée aux grèves. La situation pourrait s'aggraver avec l'opération nationale «ports morts», une grève des dockers annoncée du 14 au 16 janvier sur sept sites français. Dans ce contexte tendu, les opérateurs redoutent que les bateaux, se détournant des côtes françaises, partent charger en Europe du Nord, et notamment à Anvers. Au-delà des problèmes logistiques, le blé français pourrait aussi pâtir d'une perte de compétitivité avec une hausse des coûts de transport de 3 à 6 euros la tonne en raison du report modal du train vers le camion. «La compétitivité à l'export se joue à l'euro près», rappelle Benoît Piètremont, évoquant les derniers appels d'offres du Gasc (Égypte) remportés de justesse par la France.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui